lundi 24 avril 2017

Pizza facon socca à l'ail des ours et aux asperges

L'année dernière, j'ai cuisiné l'ail des ours à toutes les sauces car, grâce au jardin de  mes logeurs, j'en disposais d'une quantité infinie (ou quasi), ce qui était tout nouveau pour moi. Je dois avouer qu'avant, je n'avais jamais eu l'occasion d'en goûter du frais (encore moins d´en récolter). D'ailleurs, à ma grande honte, cela ne fait que deux ou trois ans que j'ai découvert cette herbe aromatique... Comme souvent lorsque je découvre un nouvel ingrédient, j'ai été prise d'une frénésie et l'ai utilisé à toutes les sauces ! D'autant plus que la saison de ces petits brins verts est limitée... Cette passion ne m'a pas quittée et puisque en ce moment, c'est aussi, comme diraient les Allemands, Spargelzeit, j'ai eu envie de marier ces deux saveurs pour un petit mets de printemps plein de chlorophylle. Même si j'adore les légumes d'hiver, j'avoue que le vert dans l'assiette, cela commençait à me manquer !
Pour une recette hyper rapide, j'ai troqué la pâte à pizza classique pour une variante à base de farine de pois chiche, inspirée de la célèbre socca nicoise. Ainsi, pas besoin de temps de repos, et en plus on gagne en saveurs et c'est une façon facile d'incorporer des légumineuses à son alimentation.
Pour 2 petites pizza (ou une grande) :
  • 150 ml de farine de pois chiche
  • 1 pincée de sel
  • 1 belle c. à s. d'huile d´olive
  • env. 7 cl d´eau tiède
  • une dizaine d´asperges vertes
  • 5-6 brins d'ail des ours
  • 100 g de yaourt de soja
  • 1/2 c. à c. de moutarde
Préparer la pâte : Préchauffer le four au plus fort (240°C.). Dans un saladier, mélanger la farine de pois chiche et le sel. Ajouter l'huile d´olive puis l'eau petit à petit jusqu´à obtenir une pâte.
Séparer la pâte en deux, former des boules et les écraser sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille anti-adhésive.
Préparer la garniture : Laver et éplucher les asperges. Couper le pied souvent un peu dur (gardez-les pour agrémenter un bouillon ou pour faire un risotto). Placer les asperges dans un plat à four et verser un peu d´eau au fond.
Faire cuire les fonds de pizza et les asperges en même temps dans le four : la plaque de cuisson dans le haut du four, les asperges dans le bas. Une dizaine de minutes suffit à ce que les fonds de pizza soient dorés.
Laver l'ail des ours et le ciseler finement. Le mélanger avec le yaourt de soja et la moutarde*.
Lorsque les fonds sont cuits, répartir dessus le yaourt à l'ail des ours puis disposer les asperges. Faire cuire encore quelques minutes dans le haut du four pour réchauffer la garniture et faire griller les asperges.
Servir aussitôt.

*Note : vous pouvez réaliser cette étape au mixer, vous obtiendrez alors une crème d´une belle couleur verte !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 13 avril 2017

Avocado toast en pagaille

Oui je sais, je suis totalement out, l'avocado toast c'est sooo 2016. La tendance 2017 est à l'unicorn latte et au sushi donut. Mais bon, je n'ai jamais été à la pointe de la mode, ce n'est pas aujourd'hui que cela va commencer. Que voulez-vous, il me faut toujours un petit temps d'adaptation. Toutefois, comme il parait que comme je donne dans la cuisine végétale, je tiendrais un blog cuisine healthy/saine. Dans ce contexte, je me DEVAIS de vous pondre un billet sur l'avocado toast. Il en va de mon honneur de bloggeuse (quel blog heathy/vegan qui se respecte n'a pas de post sur l'avocado toast?)
Je ne vous vanterais pas ici les vertus santé de l'avocat, plein de bonnes graisses, de fibres, de vitamine K et blablaba et blablabla ... Je vous avoue que pour moi, l'avocado toast, c'est surtout le super joker les jours de flemme pour des déjeuners ou des diners prêts en 1 minute top chrono. Le repas parfait à déguster affalée dans son fauteuil devant un épisode de Bunheads (je sais, c'est pas bien, il ne faut pas manger devant la télévision, l'alimentation en pleine conscience et blablabla et blablabla- mais avouez que cela nous arrive à tous non?).
Je vous présente donc ici (quelques une de) mes variantes préférées.
 
 La japonaise (I) : pain légèrement tartiné de miso blanc, lamelles d'avocat, saupoudré de sésame noir
La japonaise (II) : avocat écrasé avec du wasabi et du jus de citron, gingembre mariné

La mexicaine : purée d'avocat , filet de jus de citron vert, piment en poudre (ou Tabasco), le tout sur une galette de maïs

La franchouillarde (façon rillettes) : avocat écrasé, lamelles de cornichons, sur du pain de campagne au levain grillé
La germanisante : fine couche de raifort, alternance de lamelles d'avocat et de tranches de betterave rouge
La germanique : lamelles d'avocat, cumin, choucroute crue
L'indienne (I) : purée d'avocat, curry, copeaux de noix de coco
L'indienne (II) : lamelles d'avocat, sauce tandoori (yaourt de soja + épices tandoori + jus de citron)
L'italianisante : purée d'avocat, lamelles de tomates séchées, arrosé d'un (bon) trait de balsamique (vous l'attendiez celui-ci).

Et vous, c'est quoi votre avocado toast fétiche?

PS: Parce que j'ai beau être une bloggeuse Healthy/santé, je n'en suis pas moins une bloggeuse écolo/responsable (enfin, j'essaie) et j'attire votre attention sur le fait que les avocats, c'est bien beau (et bien bon), mais  ce n'est pas la culture la plus écolo et la plus responsable que l'on puisse faire. Je ne saurais donc que trop vous conseiller de choisir vos avocats bio et équitables, de limiter votre consommation et de privilégier les avocats espagnols, grecs voir français, si vous avez la chance d'en trouver (on en cultive en Corse). Dans nos contrés la pleine saison s'étend d'octobre à avril.


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 avril 2017

Crumble d'épinards au sarrasin et aux noisettes

Nous sommes en ce moment dans cette période très énervante entre l'hiver et le printemps où le temps commence à se radoucir, les jours à se rallonger (merci le changement d'heure) et le soleil à chauffer. Il flotte dans l'air comme un parfum de printemps, mais niveau végétation, ça ne suit pas vraiment. Certes, vous avez vu sortir les premières pousses et fleurir les jonquilles, mais les légumes de printemps ne sont pas encore arrivés... et ceux d'hiver déjà un peu partis. Nous sommes à cette période où c'est la fin des courges mais où les petits pois ne sont pas encore là, où les mandarines se font denrées rares, mais où les fraises ne sont pas encore mûres. Nous sommes à ce moment de l'année où l'on se dit, que se nourrir de saison, on aimerai bien faire un break. Nous aussi on aimerai se ruer sans arrières pensées sur les courgettes du Maroc et les fraises d'Espagne, sur les petits pois du Kenya et les framboises d'Israël.
Heureusement, pour ne pas sombrer dans la déprime totale, on peut se rabattre sur les épinards frais! Et puisque j'avais décidément envie de changement, à la place de l’éternel gratin qui est le sort le plus plausible du kilo d'épinards entrant chez nous, j'ai décidé cette fois-ci de tenter le crumble d'épinards.
Pour 4 personnes:
  • 1 kg d'épinards frais
  • 20 cl de crème d'épeautre
  • 100 g de farine de sarrasin
  • 50 g de flocons d'avoine
  • 1 c. à s. de levure maltée
  • 2 c. à s. d'huile de coco
  • 10 noisettes

Laver soigneusement les épinards, enlever les côtes et les déchiqueter.
Les faire cuire à l'eau bouillante salée une dizaine de minutes. Egoutter et presser pour retirer le maximum d'eau.
Les faire sécher dans une sauteuse en les écrasant. Ajouter la crème d'épeautre et laisser cuire encore quelques minutes.
Pendant ce temps, préparer la pâte à crumble : mélanger la farine de sarrasin, les flocons d'avoine, la levure maltée, une pincée de sel et les noisettes grossièrement concassées. Verser dessus l'huile de coco fondue et travailler du bout des doigts pour obtenir un crumble.
Mettre les épinards à la crème dans un plat à four, répartir par dessus le crumble de sarrasin.
Enfourner à 180°C (th 6) pour une trentaine de minutes : le dessus du crumble doit être doré.
Servir bien chaud.

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 2 avril 2017

Petites crèmes à l'orange en coque de chocolat

Il y a quelques temps déjà, nous avons fêté mon anniversaire en famille (avec plus d'un mois de retard, mais c'est une autre histoire...). Pour l'occasion, je voulais un dessert à la fois léger et festif, à la fois simple et raffiné. D'où cette idée d'associer à une petite crème à l'orange toute simple une couverture de chocolat craquant. Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître, avec un parfait contraste entre le fondant de la crème et le croquant du chocolat. Et bonne nouvelle, ce petit dessert est tellement simple, que pas besoin d'attendre d'avoir quelque chose à fêter pour le préparer, vous pouvez même vous en régaler un soir de semaine....

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 mars 2017

Muffins anglais à la farine complète (vegan)

Lorsque j'étais petite, ma mère achetait des muffins anglais pour le petit déjeuner. D'ailleurs, pendant très longtemps, pour moi, les muffins c'était ça, et rien d'autre. Pourtant, chez moi, on les appelait "les petits pains de Monoprix" parce qu'on les achetait, surprise surprise...chez Monoprix! Mais les temps ont changé, nous nous sommes mis à lire les étiquettes et les petits pains de Monoprix ont disparus de la table du petit déjeuner, remplacés par du pain fermier au levain. Seulement voilà, parfois, on a envie de retomber en enfance et de retrouver les saveurs et les textures qui l'ont bercé. N'ayant pas trouvé de muffins du commerce répondant à mes standards (complets, sans additifs bizarres et bio si possible), je me suis lancée dans l'aventure des muffins anglais maison. Et pour bien faire les choses, je les ai voulu véganes, même si je l'avoue, cela ne m'a pas demandé trop d'efforts étant donné que je me suis contentée de remplacer le lait de vache par du lait végétal et le beurre fondu par de l'huile...

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 24 mars 2017

Caviar de betterave

Pour des raisons de santé, j'ai du arrêter de consommer un certain nombre d'aliments, au nombre desquels les légumineuses (et les pommes, les poires, le blé, les poireaux, les choux,...heureusement, il me reste le chocolat!). De ce fait, j'ai du renoncer à l'une de mes grandes passions dans la vie,  le houmous. Alors pour pallier à ce manque incommensurable et en attendant que l'été arrive et que je puisse me venger sur le caviar d'aubergine et le houmous de courgette, j'ai mis au point un ersatz adapté à la saison : le caviar de betterave. Ceux qui me connaissent (et connaissent mon amour pour la betterave) comprendrons que la transition n'a pas été trop difficile....

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 18 mars 2017

Biscuits kaki orange sarrasin


Je sais, je sais, vous allez me dire que ce n'est plus vraiment la saison des kakis... et vous aurez raison. Mais voyez-vous, celui-ci, je l'ai retrouvé au fond de mon frigo où il devait trainer depuis un moment déjà (vu la tête qu'il avait, je penche ou un ou deux mois). Il était tellement mal en point que personne ne voulait le manger à la croque. Du coup, plus qu'une seule solution : se mettre en cuisine. D'où cette recette de petits biscuits bien moelleux, rehaussés du croquant des graines de sarrasin torréfiées. Une recette un peu hors saison, qui par ses accents penche plutôt vers l'automne ou l'hiver, mais délicieuse quand même. Alors certes, j'aurais pu attendre l'année prochaine et le retour des kakis pour vous la proposer, mais j'avais trop peur de l'oublier dans mes brouillons (faut voir le nombre qui s'entassent déjà dans mon tableau de bord...). Et puis, sait-on jamais, peut-être avez-vous vous aussi des kakis qui trainent au fond de votre réfrigérateur... Sinon vous pouvez toujours épingler la recette pour l'année prochaine!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 février 2017

Gâteau de crêpes orange-crème de marrons

Vous n'avez pas eu de recette pour Noël, pas de recette pour le réveillon, pas de recette pour la Chandeleur, il fallait tout de même que je me rattrape un peu : alors voici une recette pour mardi-gras. Oui je sais, je sais, mardi-gras c'est plutôt le jour des beignets et de la grande friture, mais c'est aussi le jour des crêpes non?

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 8 février 2017

Lasagnes épinards tomates séchées

Moi qui ne faisait d'habitude pratiquement jamais de lasagnes, j'ai été prise ces derniers temps d'une véritable frénésie! En deux mois, j'ai bien dû en faire trois quatre fois. Avant, je n'en faisais jamais car  cela me paraissait d'une longueur incommensurable. Et puis j'étais le plus souvent assez déçue du résultat. Mais depuis que je suis sortie du schéma classique des lasagnes bolognaises, je m'amuse comme une petite folle!
Si j'en avais eu sous la main j'aurais certainement rajouté dans la première couche d'épinards des tranches de mozzarella (végétale) ou de jeta.... Mais bon, c'était aussi très bon sans. L'essentiel est juste de choisir de (très) bonnes tomates confites riches en goût  et encore un peu juteuses.
Excusez la photo qui ne rend pas justice à ce plat, mais 1) la luminosité était proche de zéro 2) j'avais faim....

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 31 janvier 2017

Muffins aux carottes et à l'orange

Une bouteille de jus d'orange à terminer, une invitation à un apéro et un monceau de carottes dans le frigo... Voici, dans le désordre ce qui a mené à ces petits muffins salés, digne du petit bonhomme orange. Comment, vous ne connaissez pas le petit bonhomme orange? Et bien c'est simple enfin, c'est le lutin qui ne mange QUE des aliments de couleur orange... Chercher ce que pouvait manger le petit bonhomme orange (ou vert, ou jaune, ou bleu - plutôt mal barré ce dernier d'ailleurs-) était (est?) l'un de nos grands jeux en famille pour occuper les longs trajets en voiture. Cela pouvait nous occuper pendant des heures (enfin presque) et depuis, dès que nous faisons un repas monochrome, il y en a toujours un pour s'exclamer : "oh, mais c'est un repas pour le petit bonhomme orange (ou jaune, ou vert, ou rouge, vous avez compris le concept). Alors, ça vous dit un muffin du petit bonhomme orange (même si on me glisse à l'oreille que ça ne marche pas car il y a des aliments non orange dans la composition...)?

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 23 janvier 2017

Trio de conchiglie au four

Lorsque j'ai voulu donner un titre à cette recette, l'étiquette de ces pâtes ayant disparue il y a bien longtemps (si elles n'en ont jamais eu une), je me suis retrouvée face à une interrogation existentielle : s'agit-il de conchiglie ou de conchiglioni? Malgré des recherches (approfondies) sur Internet, je n'ai pas trouvé réponse à ma question. J'ai finalement opté pour le premier terme par facilité, mais si quelqu'un connait la différence et veut bien éclairer ma lanterne... Faire ce genre de pâtes fourrées me faisait fantasmer depuis quelques temps (chacun ses fantasmes). Et vu les températures indécentes en ce moment, on n'est pas contre un petit plat de pâtes bien réconfortant non?
Comme j'avais des  pâtes de trois couleurs, je me suis amusée à faire trois farces différentes, mais, vous n'êtes bien sûr pas obligé de vous prendre autant la tête que moi! Il suffit alors de choisir l'une des farces et de multiplier les proportions par trois! Et puis comme je ne fait pas les choses à moitié, j'ai aussi opté pour un fromage de soja fait maison, mais vous pouvez bien sûr le remplacer par un équivalent du commerce, ou par du tofu ferme finement émietté assaisonné d'un peu de sel et poivre.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 18 janvier 2017

Galette des rois à la frangipane de potimarron

Croyez le ou non, ceci est la première galette que je réalise... Il faut dire que je n'ai jamais été très tentée, car la galette, c'est par forcément mon truc. J'ai toujours eu un problème avec la frangipane : si j'aime beaucoup le parfum d'amandes amères qu'elle dégage, je suis en revanche beaucoup moins fan de sa texture grasse et légèrement écœurante. Et c'est un peu la même chose avec la pâte feuilletée : j'adore le côté croustillant craquant, mais je la trouve pour le moins indigeste. J'ai donc ici choisi d'alléger la crème frangipane en remplaçant une bonne partie de la matière grasse par de la purée de potimarron, pour garder le côté fondant de la chose (mais aussi et surtout parce que je suis complètement fanatique du potimarron, avouons-le). Et pour le feuilletage, j'ai adopté ma parade préférée : les feuilles de pâte filo! Bien sûr, rien de vous empêche, pour une version plus "traditionnelle", d'utiliser de la pâte feuilletée, maison ou du commerce (comme je suis gentille, je vous ai mis la marche à suivre en bas du billet).

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 15 janvier 2017

Produits testés en 2016

Pour ce premier article de l'année 2017 (que je vous souhaite bonne et heureuse), point de recette, mais une petite revue des produits bio-végé que j'ai pu tester ces derniers mois. En effet, si je suis d'habitude très raisonnable lorsque je fais mes courses, je me laisse parfois tenter par des produits tout à fait superflus. Ainsi, j'aime tester de temps à autre de nouveaux similis-carnés, des fromages végétaux... Voici donc une petite liste (non exhaustive) des produits qui m'ont le plus marqué cette année. Je compte ici les produits que j'ai réellement pu tester en long, en large et en travers, c'est-à-dire qui se sont invités dans ma cuisine, et non ceux que j'ai pu gouter sur des salons ou chez des amis...

Rendez-vous sur Hellocoton !