mercredi 8 février 2017

Lasagnes épinards tomates séchées

Moi qui ne faisait d'habitude pratiquement jamais de lasagnes, j'ai été prise ces derniers temps d'une véritable frénésie! En deux mois, j'ai bien dû en faire trois quatre fois. Avant, je n'en faisais jamais car  cela me paraissait d'une longueur incommensurable. Et puis j'étais le plus souvent assez déçue du résultat. Mais depuis que je suis sortie du schéma classique des lasagnes bolognaises, je m'amuse comme une petite folle!
Si j'en avais eu sous la main j'aurais certainement rajouté dans la première couche d'épinards des tranches de mozzarella (végétale) ou de jeta.... Mais bon, c'était aussi très bon sans. L'essentiel est juste de choisir de (très) bonnes tomates confites riches en goût  et encore un peu juteuses.
Excusez la photo qui ne rend pas justice à ce plat, mais 1) la luminosité était proche de zéro 2) j'avais faim....

Pour 4 personnes :
  • 500 g d'épinards cuits
  • 1 boîte de tomates au jus
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 15 cl de crème de soja
  • Une dizaine de tomates confites
  • 6 plaques de lasagnes

Préparer la sauce tomate : Peler l'ail et le dégermer. Couper l'oignon en petits morceaux. Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans une casserole. Y jeter la gousse d'ail. Laisser revenir quelques instants puis ajouter les oignons. Les faire revenir. Lorsqu'ils sont translucides, ajouter les tomates avec leur jus. Saler, couvrir et laisser mijoter 30 à 40 minutes.
Faire revenir les épinards quelques instants, saler. Ajouter 10 cl de crème de soja.
Monter les lasagnes : Disposer une cuillère à soupe de sauce tomate dans le fond d'un plat à gratin, puis deux feuilles de lasagnes. Couvrir avec la moitié des épinards et un peu moins de la moitié  la sauce tomate.  Recouvrir d'une deuxième couche de lasagnes (en sens contraire). Verser la fin des épinards, le reste de la sauce tomates en en réservant un peu puis ajouter une seconde couche de tomates confites. Placer les dernières feuilles de lasagnes, recouvrir du reste de sauce tomate et arroser de crème de soja.
Faire cuire une quarantaine de minutes à 180°C.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 31 janvier 2017

Muffins aux carottes et à l'orange

Une bouteille de jus d'orange à terminer, une invitation à un apéro et un monceau de carottes dans le frigo... Voici, dans le désordre ce qui a mené à ces petits muffins salés, digne du petit bonhomme orange. Comment, vous ne connaissez pas le petit bonhomme orange? Et bien c'est simple enfin, c'est le lutin qui ne mange QUE des aliments de couleur orange... Chercher ce que pouvait manger le petit bonhomme orange (ou vert, ou jaune, ou bleu - plutôt mal barré ce dernier d'ailleurs-) était (est?) l'un de nos grands jeux en famille pour occuper les longs trajets en voiture. Cela pouvait nous occuper pendant des heures (enfin presque) et depuis, dès que nous faisons un repas monochrome, il y en a toujours un pour s'exclamer : "oh, mais c'est un repas pour le petit bonhomme orange (ou jaune, ou vert, ou rouge, vous avez compris le concept). Alors, ça vous dit un muffin du petit bonhomme orange (même si on me glisse à l'oreille que ça ne marche pas car il y a des aliments non orange dans la composition...)?

Pour 8 muffins :
  • 200 g de farine
  • 150 g de carotte (1 moyenne)
  • 40 g d'huile de coco
  • 50 g d'huile d'olive
  • 1 c. à c. de poudre à lever
  • 1,5 c. à c. de cumin en poudre
  • 1/8 l de jus d'orange*
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1 c.à s. de graines de chia
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
 * J'ai utilisé ici un fond de bouteille de jus d'orange du commerce. Si vous utilisez du jus frais, pensez bien à mettre la pulpe. Vous pouvez aussi ajouter à la pâte le zeste de l'orange pressée, ce n'en sera que meilleur!!

Laver et frotter la carotte. La râper.
Mélanger les graines de chia avec 2 c.à s. de jus d'orange. Réserver.
Faire fondre l'huile de coco.
Préchauffer le four à 180°C. 
Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, le cumin, la poudre à lever et les carottes râpées.
Verser dessus l'huile de coco, l'huile d'olive, le gel de chia et le reste du jus d'orange. Mélanger brièvement. Ajouter le vinaigre et mélanger à nouveau.
Remplir de pâte des moules à muffins graissés et enfourner pour 15 minutes. Vérifier la cuisson : la pointe d'un couteau doit ressortir propre.
Laisser refroidir une quinzaine de minutes dans les moules avant de transférer sur une grille.

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 23 janvier 2017

Trio de conchiglie au four

Lorsque j'ai voulu donner un titre à cette recette, l'étiquette de ces pâtes ayant disparue il y a bien longtemps (si elles n'en ont jamais eu une), je me suis retrouvée face à une interrogation existentielle : s'agit-il de conchiglie ou de conchiglioni? Malgré des recherches (approfondies) sur Internet, je n'ai pas trouvé réponse à ma question. J'ai finalement opté pour le premier terme par facilité, mais si quelqu'un connait la différence et veut bien éclairer ma lanterne... Faire ce genre de pâtes fourrées me faisait fantasmer depuis quelques temps (chacun ses fantasmes). Et vu les températures indécentes en ce moment, on n'est pas contre un petit plat de pâtes bien réconfortant non?
Comme j'avais des  pâtes de trois couleurs, je me suis amusée à faire trois farces différentes, mais, vous n'êtes bien sûr pas obligé de vous prendre autant la tête que moi! Il suffit alors de choisir l'une des farces et de multiplier les proportions par trois! Et puis comme je ne fait pas les choses à moitié, j'ai aussi opté pour un fromage de soja fait maison, mais vous pouvez bien sûr le remplacer par un équivalent du commerce, ou par du tofu ferme finement émietté assaisonné d'un peu de sel et poivre.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 18 janvier 2017

Galette des rois à la frangipane de potimarron

Croyez le ou non, ceci est la première galette que je réalise... Il faut dire que je n'ai jamais été très tentée, car la galette, c'est par forcément mon truc. J'ai toujours eu un problème avec la frangipane : si j'aime beaucoup le parfum d'amandes amères qu'elle dégage, je suis en revanche beaucoup moins fan de sa texture grasse et légèrement écœurante. Et c'est un peu la même chose avec la pâte feuilletée : j'adore le côté croustillant craquant, mais je la trouve pour le moins indigeste. J'ai donc ici choisi d'alléger la crème frangipane en remplaçant une bonne partie de la matière grasse par de la purée de potimarron, pour garder le côté fondant de la chose (mais aussi et surtout parce que je suis complètement fanatique du potimarron, avouons-le). Et pour le feuilletage, j'ai adopté ma parade préférée : les feuilles de pâte filo! Bien sûr, rien de vous empêche, pour une version plus "traditionnelle", d'utiliser de la pâte feuilletée, maison ou du commerce (comme je suis gentille, je vous ai mis la marche à suivre en bas du billet).

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 15 janvier 2017

Produits testés en 2016

Pour ce premier article de l'année 2017 (que je vous souhaite bonne et heureuse), point de recette, mais une petite revue des produits bio-végé que j'ai pu tester ces derniers mois. En effet, si je suis d'habitude très raisonnable lorsque je fais mes courses, je me laisse parfois tenter par des produits tout à fait superflus. Ainsi, j'aime tester de temps à autre de nouveaux similis-carnés, des fromages végétaux... Voici donc une petite liste (non exhaustive) des produits qui m'ont le plus marqué cette année. Je compte ici les produits que j'ai réellement pu tester en long, en large et en travers, c'est-à-dire qui se sont invités dans ma cuisine, et non ceux que j'ai pu gouter sur des salons ou chez des amis...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 14 décembre 2016

Muffins à la purée de fruits

Dans la lignée du "j'ai des fruits en fin de vie dans mon frigo, j'en fait quoi?" voici les muffins à la purée de poire... Vous allez finir par vous dire que c'est une manie chez moi de laisser les fruits pourrir dans le compotier. Mais non, c'est juste que j'ai un peu de mal à ne pas m'emporter lorsque je fais les courses, surtout lorsque je ne les fais pas que pour moi seule. Avouez que c'est relativement difficile d'évaluer les envies des autres membres de votre famille! Et c'est comme ça qu'à la maison, on se retrouve (relativement) souvent avec des fruits ultra-mûrs à écouler de toute urgence. Alors, pour les bananes c'est pas trop grave, outre le banana bread, le web rengorge de recettes faisant appel à ces dernières (pancakes, fondant...) mais c'est plus compliqué dès qu'il s'agit d'autres fruits.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 30 novembre 2016

Jay&Joy, crèmerie végane

Une des raisons pour lesquelles je me réjouissait de rentrer à Paris c'était que j'avais vu que la Biocoop en bas de chez moi faisait partie des rares points de vente des fromages Jay&Joy. Et lorsque j'ai réalisé que leur fabrique était en réalité à deux pas de chez moi, vous pensez bien que je m'y suis précipitée! J'y suis allée (pur hasard) le jour de la réouverture de leurs locaux tout beaux tout neufs.
Photo : Jay&Joy
Jay & Joy, c'est avant tout une histoire de famille : autour de Marie, qui conçoit et fabrique les fromages et yaourts végétaux, gravitent son frère, pâtissier de formation, qui lui concocte de délicates douceurs et son mari, l'homme de l'ombre, qui s'occupe de toute la paperasse, la communication et tout et tout...
Rendez-vous sur Hellocoton !