jeudi 17 janvier 2019

Chou rouge braisé aux fruits secs et aux épices

Cuillère et saladier : Chou rouge braisé au fruits secs et aux épices
Rendons à César ce qui est à César, cette recette s'inspire grandement de celle de Chou rouge aux figues de La Table verte, avec laquelle j'ai découvert le chou rouge cuit. Si le chou rouge fait partie de mon univers culinaire depuis mon enfance, la tradition familiale ne le servait que cru en salade et ce n'est que très tard que j'ai découvert qu'on pouvait le manger autrement. C'est vraiment fou de voir comment nous sommes conditionné par les habitudes alimentaires transmises dans l'enfance... Je crois qu'on se met (ou en tout cas JE me met) plus de barrières inconscientes avec un aliment que je connais déjà qu'avec un ingrédient totalement nouveau. Avec les premiers, ceux que j'ai eu l'habitude de manger étant petite,  j'ai tendance à me contenter de reproduire ce qui était fait dans ma famille (que ce soit en terme d’assaisonnement, de cuisson, etc.) tandis que pour les aliments nouveaux, je n'ai aucun référentiel sur lequel m'appuyer, donc je suis beaucoup plus libre. Enfin, parfois, comme je le disais un peu la dernière fois, ça a aussi l'effet inverse de me bloquer complètement car je ne sais pas par quel bout prendre les choses. Combien de fois j'ai acheté des trucs parce que ça avait l'air sympa et puis ça a tourné court car je ne savais pas comment le cuisiner... Mais parfois, comme ici, ce sont de belles découvertes !
Cuillère et saladier : Chou rouge braisé au fruits secs et aux épices
Pour 4 personnes :
  • 1 chou rouge de taille moyenne
  • 200 ml de vin rouge
  • 1 orange bio
  • 50 ml de vinaigre
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 bâton de cannelle
  • 1-2 étoiles de badiane
  • 1 c. à s. de graines de cumin
  • 1 c. à c. de graines de moutarde
  • 1 poignée de raisins secs
  • 6-8 abricots secs
  • huile pour cuisson
Cuillère et saladier : Chou rouge braisé au fruits secs et aux épices

Emincer le chou rouge.
Faire chauffer un peu d'huile dans une cocotte et y faire revenir le cumin et les graines de moutarde deux minutes. Ajouter le chou rouge émincé, le bâton de cannelle, la badiane, et les fruits secs. Prélever les zestes d'orange et les ajouter dans la cocotte. Mouiller avec le vin rouge, le vinaigre, la sauce soja et le jus de l'orange pressée.
Couvrir et laisser mijoter à feu doux une trentaine de minutes, en remuant de temps en temps. Vérifier que le chou n'accroche pas au fond de la casserole. Si besoin, ajouter un tout petit peu d'eau. A la fin de la cuisson presque l'ensemble du jus doit s'être évaporé. Au besoin, faire réduire à découvert sur feu un peu plus fort.
Servir bien chaud.
Cuillère et saladier : Chou rouge braisé au fruits secs et aux épices

Variantes : Pour ceux qui auraient peur d'un excès de chou rouge (pas toujours facile à digérer pour les intestins sensibles), on peut panacher les légumes, et en gardant une base de chou rouge, compléter avec de la carotte, du navet ou encore du radis coupés en petits morceaux.
       Ne pas hésiter non plus à varier les fruits secs, en adaptant à ceux que l'on préfère (et que l'on a dans ses placards). Suivant les fruits choisis, le goût sera plus ou moins sucré : très sucré avec des figues, plus acidulé si vous utilisez des physalis par exemple.
       Pour accentuer le côté sucré-salé on peut aussi ajouter quelques dés de pommes, de poires ou encore de coing en saison.

4 commentaires:

  1. c'est dark, j'aime bien!!
    et oui, le chou rouge, on pense en salade, mais c'est vrai qu'on peut lui faire faire d'autres choses!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en attendais pas moins de toi... Le chou rouge, il est en effet bien plus versatile qu'il n'y paraît ! Bises

      Supprimer
  2. Je connaissais seulement le chou rouge cru, car comme toi, pendant mon enfance, je le mangeais ainsi, d'ailleurs, c'est un délice!!!
    Il y a seulement peu de temps que j'ai tenté de le manger cuit dans une poêlée avec des châtaignes et des raisins secs, c'est aussi très bon mais quand on a des choses gravées dans notre tête, c'est dur de les voir autrement, et ça, pas seulement pour le chou rouge...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le chou rouge n'est qu'un exemple parmi tant d'autres... On a tous des réflexes et des automatismes complètement inconscients en matière de cuisine. Du coup, c'est d'autant plus intéressant de voir ce qui se fait chez les autres, en particulier à travers les blogs! Belle journée à toi.

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère