lundi 22 octobre 2018

Tarte à la gelée de pastèque

Cuillère et saladier : Tarte à la gelée de pastèque
Si la collection automne-hiver des fruits et légumes, courges en tête, commence à coloniser les étals, les stars de l'été font encore de la résistance : tomates, courgettes, mais aussi pastèque sont encore bien présents, en tout cas ici dans le Sud-Ouest. Mais bon, on sent que c'est la fin et avec le temps qui change et se rafraîchi, on a moins envie de salade de tomates ou de granité à la pastèque. D'un événement organisé par le travail, j'ai récupéré un bon morceau de pastèque coupé, à consommer très vite donc. N'étant pas très fan de jus ou de smoothie, les principales utilisations de pastèque entamée, je me suis mise en quête d'une recette de gâteau.
Cuillère et saladier : Tarte à la gelée de pastèque
J'avais eu l'occasion cet été de cuisiner une Kourzopita (spécialité grecque à base de pastèque, avec force miel), mais j'avoue que si j'avais bien apprécié la texture un peu "chewy", j'avais trouvé ça très très très sucré et je n'avais pas particulièrement envie de renouveler l'expérience. Du coup, je suis partie en quête d'une autre utilisation. Au grès de mes recherche sur le web, je suis finalement tombée sur la Crostada al gelo di melone, une recette traditionnelle sicilienne de tarte à la gelée de pastèque. Je l'ai un peu arrangé à ma sauce, remplaçant la pâte sablée traditionnelle par une version végétale délicatement parfumée au sésame, en réduisant drastiquement la dose de sucre et remplaçant une partie de la fécule par de l'agar-agar, pour éviter ne de faire trop décoller la glycémie. Le résultat est assez surprenant : la fraicheur de la pastèque contraste agréablement avec la puissance du chocolat et le croquant de la croûte avec le fondant de la gelée. 
Si vous avez la flemme, vous pouvez aussi zapper la pâte, et passer directement à la gelée de pastèque, en la versant dans de petits pots (idem si vous avez trop de gelée) : c'est délicieux et très frais, et somme tout très rapide (une fois que vous avez bien passé 3 h à épépiner la pastèque !). Et pour la touche waouh, versez dessus une petite couche de chocolat fondu à la surface une fois les crèmes un peu prises et décorez d'amandes effilées.
Cuillère et saladier : Tarte à la gelée de pastèque
Pour 1 tarte :
Pour la pâte :
  • 150 g de farine de blé ou d'épeautre (T.80 ou 110)
  • 50 g de flocons d'avoine 
  • 1/2 c. à c. de poudre à lever
  • 75 g de purée de sésame au sucre de canne (confit de sésame)*
  • 1 c. à s. d'huile végétale résistant à la cuisson
  • 1 pincée de sel
Pour la gelée de pastèque :
  • 600 g de chair de pastèque (pesée sans pépin)
  • 20 g de sucre de canne blond
  • 20 g de fécule
  • 3/4 c. à c. d'agar-agar
  • 1 petite c. à c. de cannelle en poudre
  • 1/8 de gousse de vanille
Pour le fond chocolaté et la déco :
  • 50 g de chocolat
  • Amandes effilées (30-50 g)
Cuillère et saladier : Tarte à la gelée de pastèque
Préparer la pâte : Dans un saladier, mélanger la farine, les flocons d'avoine, la poudre à lever et le sel. Ajouter la purée de sésame, puis l'huile végétale et sabler du bout des doigts. Ajouter un peu d'eau tiède, assez pour que la pâte s'agglomère tout en restant molle. Réserver au frais 30 minutes.
Préparer la purée de pastèque : Epépiner soigneusement la chair de la pastèque, la mixer finement. Ajouter la gousse de vanille fendue et la cannelle en poudre. Laisser infuser.
Bien fariner la pâte et l'étaler sur une feuille anti-adhésive, sur une épaisseur d'environ 0,5 cm. En foncer un moule à tarte graissé et lester de billes de céramique, de petits cailloux ou de haricots secs.
Faire cuire 20 à 30 minutes à 180°C., la pâte doit être complètement cuite.
Pendant ce temps, préparer la gelée : Placer le jus de pastèque dans une casserole, en grattant la gousse de vanille pour récupérer les grains. Mettre la fécule et l'agar-agar dans un petit bol. Délayer avec 3-4 c. à s. de jus de pastèque et verser dans la casserole. Ajouter le sucre et bien mélanger. Porter à ébullition sur feu moyen et laisser épaissir sans cesser de tourner pendant 5 à 7 minutes.Enlever la gousse de vanille et laisser tiédir en remuant de temps à autre pour éviter qu'une peau ne se forme.
Faire fondre le chocolat au bain-marie, et le verser sur le fond de tarte. Faire prendre au frais.
Verser la gelée de pastèque bien tiédie (elle doit être à moitié prise) sur le fond de tarte recouvert de chocolat. Laisser prendre au frais au moins 2h.
Torréfier les amandes effilées à sec dans une poêle. Laisser refroidir.
Décorer la tarte avec les amandes effilées et réserver au frais jusqu'au moment de servir.
Cuillère et saladier : Tarte à la gelée de pastèque
Note : Si vous avez de la gelée de pastèque en trop (ou que vous ne voulez pas vous casser la tête avec une tarte), vous pouvez faire prendre cette dernière dans de petits pots, et faire prendre au frais. Pour plus de gourmandise, verser une fois la gelée un peu prise une couche de chocolat, comme pour ces petites crèmes. Le chocolat croquant vient contraster avec la gelée fondante, c'est très plaisant !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Wow!! Bluffant! Je ne savais même pas qu'on pouvait faire de la pâtisserie à base de pastèque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jusqu'à il y a peu, moi non plus!!! J'avoue que c'est une surprise... et que c'est bien pratique pour écouler des restes de pastèque quand on n'a pas envie d'en faire une orgie juste parce qu'elle va se perdre!

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère