dimanche 7 septembre 2014

Muffins chocolat parfum coco

La farine de coco était le deuxième produit que j'ai reçu de Keimling, et celle-ci aussi, j'ai eu un peu de mal à l'apprivoiser (rappelez-vous l'épisode poudre de baboab)! Cette fois-ci ce n'était pas sur le goût que j'ai buté - au contraire, sa saveur biscuitée m'a tout de suite conquise-, mais sur la façon de la cuisiner. Testée en petite crème après ajout d'un peu de liquide, j'ai été rebutée par la texture un poil trop fibreuse de la mixture. Voulant conserver son goût si particulier de noix de coco biscuitée, j'ai tenté un carrot cake avec pour seule farine cette poudre délicieuse.... qui s'est avéré un cuisant échec (il faut dire aussi que j'avais accru la difficulté en optant pour un gâteau vegan, donc sans l'impressionnante quantité d’œufs que les recettes à base de farine de noix de coco utilisent pour "faire tenir" puisque la dénommée farine de noix de coco est en réalité de la pulpe de noix de coco séchée, dégraissée et pulvérisée; extrêmement riche en fibres, elle pompe donc toute l'humidité de la pâte et ne lève absolument pas). Finalement, je me suis résolue à l'incorporer en petite quantité, comme conseillé, dans une pâte à muffins, mélangée à d'autres farines plus classiques. J'avais peur de perdre son goût si caractéristique, mais ce dernier, bien que discret est tout de même décelable. Et l'ajout de farine de coco apporte un petit plus au niveau de la texture, que j'aime bien friable.
Si ces muffins m'ont en définitive réconcilié avec la farine de coco "cuisinée", c'est encore telle quelle je la préfère, c'est quand même saupoudrée sur mon granola du matin, ou carrément comme ça, à la petite cuillère.
Pour ces muffins à la douce saveur de coco, pour un goût chocolat qui explose en bouche je me suis inspirée de la recette de Mlle PIGUT, en remplaçant une l'eau par du lait végétal et supprimant l'huile en raison de la richesse en graisse du lait de coco utilisé ici. Je n'ai pas trouvé que ces muffins manquaient cependant de moelleux, mais il est vrai que je n'aime pas les textures trop "grasses". Pour ceux qui douteraient un peu, il est possible d'ajouter 1 c. à s. d'huile supportant la cuisson (pourquoi pas de coco pour rester dans le thème?), en retranchant d'autant la quantité d'eau.


Pour 12 muffins :
  • 150 g de farine
  • 50 g de farine de coco (à défaut de la noix de coco réduite en poudre)
  • 200 ml de lait de coco
  • 100 ml d'eau
  • 150 g de chocolat à 70%
  • 100-150 g de sucre complet
  • 1 c. à c. bombée de poudre à lever (ou 1 c. à c. de bicarbonate  + 1 c. à c. de jus de citron)

Préchauffer le four th 6 (180°C).
Dans un saladier, mélanger la farine et la farine de coco avec le sucre et la poudre à lever ou le bicarbonate.
Faire fondre le chocolat au bain-marie. Lorsqu'il est complètement fondu, ajouter le lait de coco et mélanger pour bien homogénéiser.
Verser le mélange chocolat-lait de coco dans le mélange sec et bien mélanger. Ajouter l'eau petit à petit, tout en continuant de mélanger pour obtenir une pâte bien lisse. Au dernier moment, incorporer le jus de citron si vous en utilisez.
Répartir la pâte dans une douzaine de moule à muffins graissé ou garnis de caissettes en papier* et enfourner pour une vingtaine de minutes. Vérifier la cuisson de la pointe du couteau, sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Consommer relativement rapidement : peu gras, ces muffins ont tendance à durcir assez vite, mais ils se congèlent très bien!
*D'habitude, je n'aime pas trop utiliser des caissettes en papier pour mes muffins (un peu trop de gâchis à mon goût puisque non réutilisables), mais j'ai acheté celles-ci dans un moment de faiblesse et comme ces muffins étaient en partie destinés à être offerts....
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Moi aussi, c'est dans mon bol de petit-déjeuner que je préfère la farine de coco, mais je ne dirais pas non toutefois à un de tes petits muffins, ils sont trop mignons !
    Ça me rassure de ne pas être la seule à vivre des échecs dans ma cuisine, en faisant des essais parfois improbables ;-)
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on en est tous là...de toute manière, une fois cuisiné, on va pas jeter. Et puis comme disais ma grand-mère "Il n'y a que des bonnes choses dedans..." et c'est en testant qu'on a souvent les meilleures surprises, rien que pour ça, ça vaut le coup!

      Supprimer
  2. Ils sont vraiment très beaux tes muffins!

    RépondreSupprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère