mercredi 9 avril 2014

Tartine chèvre frais et rhubarbe caramélisée au balsamique

La rhubarbe pour moi, c'est normalement associé à deux choses (bon aller, trois): tarte, crumble, compote, confiture (en fait ça fait autre ça!). Je n'ai pas du tout l'habitude de la consommer autrement, mais pour les deux tiges qui me restaient d'un crumble antérieur, je me suis dit que pour une fois, j'allais changer et la consommer autrement. Une petite recherche sur le net plus tard, où j'en ai appris un bras sur la façon de l'apprêter, j'avais quelques idées en tête, et tout particulièrement l'envie de la tester en recette salée pour une fois. Bon, je n'ai pas encore vraiment tenté le coup, puisqu'ici on est plus dans le sucré-salé, mais c'est déjà un premier pas non? L'acidité de la rhubarbe se marie très bien avec celle de la roquette et le chèvre apporte une touche de rondeur salée des plus plaisantes.
En ce moment, je travaille pas mal à la maison et j'ai donc des déjeuners solitaires. Dans ces cas-là, j'en profite souvent pour tester des associations inédites, mais il faut que ça soit pas trop prise de tête non plus, et les tartines sont dans ce cas-là la parade parfaite...
Pour ôter de son acidité à la rhubarbe, j'avais l'habitude de la laisser macérer quelques temps dans le sucre avant de la cuisiner, mais cette fois-ci j'ai tenté une nouvelle méthode, en faisant tremper les tronçons de rhubarbe dans un bol d'eau froide additionnée d'une cuillère à café de bicarbonate de soude (une idée glanée chez Anne et Alex). Je dois avouer que cette solution semble avoir fait ses preuves, car malgré le peu de sucre utilisé pour caraméliser les tiges (à peine une demi cuillère à soupe), je n'ai pas eut d'excès d'acidité. Et vous, c'est quoi votre astuce pour éviter une trop grande acidité?

Pour 2 tartines :
  • 2 tiges de rhubarbe
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à s. de sucre muscovado
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • chèvre frais
  • 1 poignée de roquette
  • 2 tranches de pain de campagne au levain

Préparer la rhubarbe : Laver soigneusement les tiges et les couper en tronçons d'environ 5 cm. Si les tiges sont très épaisses, recouper dans la largeur.
Placer les morceaux de rhubarbe dans un petit saladier rempli d'eau froide et ajouter 1 c. à c. de bicarbonate de soude. Laisser reposer au moins 15 minutes.
Pendant ce temps, faire griller les tranches de pain et laver la roquette.
Ecraser le chèvre à la fourchette en le mêlant avec un peu de roquette et étaler sur le pain grillé.
Au bout d'une quinzaine de minutes, égoutter soigneusement les morceaux de rhubarbe et les enrober de sucre.
Faire chauffer une poêle anti-adhésive et y placer la rhubarbe. Laisser caraméliser quelques minutes en remuant. Lorsque les morceaux sont bien caramélisés, ajouter le vinaigre balsamique et laisser réduire une minute.
Disposer les morceaux de rhubarbe sur le chèvre et déguster.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. J'y ferais bien volontiers un crok à ta tartine... elle m'a l'air bien savoureuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. délicieuse en effet... n'hésites pas à tester. A bientôt

      Supprimer
  2. En grande amatrice de sucré salé, ta tartine me plait énormément !!
    je n'ai pas testé la rhubarbe en version salé, mais je suis sure que ça me plaira
    Belle journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La rhubarbe en salé était une découverte, et je n'ai pas été déçue...je cherche déjà d'autres façon de l'accommoder ainsi. Je te conseille vivement, surtout si tu apprécie le sucré-salé. Bonne soirée et à bientôt

      Supprimer
  3. Merci pour cette proposition de recette avec la rhubarbe. Cette belle plante, on la dompte à coup de sucre, et moins connu en effet, à coup de bicarbonate pour en enlever de l'acidité. C'est tellement bon quand il en reste encore toutefois. Je ferais bien mon gâteau à la rhubarbe très prochainement... A découvrir donc dans quelques jours sur mon blog. £

    Je t'embrasse fort et te remercie pour ton passage régulier chez moi. Sincèrement, je suis toujours touchée par tes commentaires, tes petites attentions très encourageantes.

    Belle soirée ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis d'accord avec toi, c'est la pointe d'acidité qui fait aussi le charme de la rhubarbe, mais point trop n'en faut. J'attend avec impatience ta recette de gâteau à la rhubarbe...
      Bises et à bientôt...

      Supprimer
  4. Alors là je craque totalement pour cette superbe recette ! La rhubarbe ... Oh comme je l'aime !! Et dire que mes plants au jardin ne sont pas encore à maturité ... Il va donc falloir que je patiente encore un peu pour déguster ces belles tartines ! A moins que je ne craque sur les tiges des étals ... :)
    J'aime autant la rhubarbe en version sucrée que salée. L'an dernier, je m'étais régalée d'un curry de lentilles, il faudrait peut-être que je publie la recette, tiens !
    Bisous, et belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que je n'ai pas la chance d'avoir mes propres plans de rhubarbe, mon seul essai en la matière s'est soldé par un triste échec.... Je suis partante pour la recette de curry aux lentilles!! A bientôt, bon week-end

      Supprimer
  5. J'adore ! La rhubarbe commence à faire de timides apparitions sur les étals en ce moment, et c'est un de mes fruits préférés. J'ai hâte de commencer à cuisiner avec, et j'aime beaucoup ce mélange de sucré-salé, la douceur du chèvre, le fruit caramélisé et le piquant de la roquette : un délice !

    RépondreSupprimer
  6. Très jolie recette ! C'est agréable de découvrir une recette à la rhubarbe version salée !

    RépondreSupprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère