dimanche 13 avril 2014

Comme une pizza aux poireaux et au haddock (spécial recyclage)

S'il y a bien une chose que je ne supporte pas, en cuisine comme dans tout autre domaine, c'est bien le gaspillage (vous parlez tout de même à quelqu'un qui récupère les tickets de caisse pour en faire des mémos et listes de courses...). Aussi, quand je fait cuire du haddock, j'ai toujours un petit pincement au cœur. En effet, pour éviter que le haddock soit trop salé une fois cuit, il est conseiller de le pocher dans un mélange à part égale d'eau et de lait. Mais du coup, que faire après de cette eau de cuisson riche et parfumée?? Difficile d'en arroser les plantes comme pour l'eau de cuisson des légumes... Du coup, je rivalise d'imagination pour recycler ce "déchet". L'odeur de poisson fumé étant assez forte, pas question de la boire comme ça, mais on peut parfaitement s'en servir comme base d'une quiche ou d'un gratin.
Ici, j'y ai fait mijoter les poireaux, pour obtenir une fondue bien parfumée, à étaler sur une pâte à pain à la farine de seigle, elle aussi réalisée avec le fameux liquide. Et comme il me restait un peu de haddock cuit, j'en ai parsemé le tout.
Bien sûr, si on veut réaliser cette recette sans haddock, il suffit d'utiliser à la place de l'eau ou du lait, ou un mélange des deux, et du coup, ne pas oublier de saler!!
 C'est cette pizza tout en recyclage que j'avais apporté pour le brunch de la journée à Paris du Salon du Blog Culinaire du 12 avril.... je suis sûre que personne n'y a vu que du feu...

Pour 4 à 6 personnes
Pour la pâte :
  • 150 g de farine de seigle
  • 100 g de farine de blé
  • 50 g de son d'avoine
  • 1 c. à c. de levure de boulanger sèche
  • 1 c. à c. de sel
  • 20 cl de liquide de cuisson du haddock*
Pour la garniture :
  • 2 gros poireaux
  • 1 c. à s. de farine de pois chiche
  • 20 à 25 cl de liquide cuisson du haddock*
  • environ 100 g de haddock cuit
* à remplacer le cas échéant par un mélange d'eau et/ou de lait.

Préparer la pâte : Faire légèrement tiédir le lait pour qu'il atteigne 37°C (on doit pouvoir y tremper le petit doigt sans se bruler). Mélanger 2 c. à s. de lait avec la levure de boulanger dans un petit bol et laisser reposer une quinzaine de minutes.
Dans un grand saladier, mélanger l'ensemble des farines et le sel. Creuser un puits au centre et y verser la levure délayée. Incorporer petit à petit la farine, ajoutant le reste de liquide au fur et à mesure. Pétrir jusqu'à obtenir une pâte lisse. Former une boule, couvrir d'un linge humide et laisser lever 2 heures à température ambiante ou 1 nuit au frais. La pâte doit avoir doublé de volume.
Préparer la garniture : Laver soigneusement les poireaux et les détailler en rondelles. Faire chauffer une poêle et y placer les poireaux. Délayer la farine de pois chiche dans le lait froid et verser sur les poireaux. Bien mélanger puis laisser cuire une vingtaine de minutes à couvert en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que les poireaux soient tendres. La consistance doit être celle d'une fondue de poireaux. Réserver.
Préchauffer le four th 7 (250°C).
Préparer la pizza : Retravailler la pâte sur le plan de travail fariné puis l'étaler sur une feuille de cuisson anti adhésive sur une épaisseur d'environ 0,5 cm. Transférer la feuille de cuisson sur une plaque à four et répartir la garniture aux poireaux sur le fond de pâte.
Effeuiller le haddock et le répartir sur la pizza.
Enfourner pour une vingtaine de minutes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Magnifique cette pizza aux saveurs originales ! Je vais garder ta recette dans un coin de ma tête car elle me tente beaucoup =) Bises et excellente semaine gourmande

    RépondreSupprimer
  2. Euh en fait je crois qu'il faut qu'on se rencontre ... je me suis bien reconnue dans ta description sur le gaspillage alimentaire (et les tickets de caisse ^^).
    Évidemment, cette tarte elle m'enchante. Vivement que je retrouve du haddock !
    Passe un bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors finalement je ne suis pas SI névrosée que ça! Ça rend mon entourage fou, ma manie de recycler le moindre bout de papier (et pas que les bouts de papier d'ailleurs), alors ça me console de savoir que je ne suis pas la seule! Bon dimanche à toi aussi

      Supprimer
    2. Ou alors on l'est toutes les deux. Il existe peut être un asile avec une grande et belle cuisine pour nous accueillir ^^ (et du tahin)

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère