mercredi 4 septembre 2013

Tarte aux mûres sauvages parfum rustique

L'année dernière ayant été particulièrement prolifique, mon stock de gelée de mûres me permet largement de passer l'hiver (et même plus) alors j'ai été empêchée de faire notre traditionnelle fournée de confiture. Pour autant, je n'allais pas me priver d'une petite séance de cueillette, mais on sait tous ce que c'est, une fois lancé, difficile de s'arrêter et la petite poignée à manger avec le yaourt du matin s'est transformée en petit panier (et encore, nous avons dû nous faire violence pour en rester là. C'est addictif, la cueillette de mûres).
Du coup, pour utiliser ce surplus de baies noires, nous avons improvisé une petite tarte toute simple, qui fait hommage à notre région avec l'utilisation de farine de gaudes. Cette farine de maïs grillé, spécialité de la Franche-Comté, constituait l'aliment de base des paysans pas bien riche. Un plat roboratif et économique, un peu l'équivalent de la polenta italienne. Aujourd'hui, c'est devenu plus un aliment presque de luxe par sa rareté (à ma connaissance, seuls deux moulins en produisent encore) mais tous les Francs-comtois connaissent ce petit goût si caractéristique. Ainsi, la bouillie de gaudes faisait nos délices lors des petits déjeuners d'hiver, et avec ça, on est sûr d'être calé jusqu'au déjeuner!




Pour 4 personnes :
Pour la pâte rustique :
  • 80 g de farine semi-complète
  • 1 bonne c. à s. de farine de gaudes
  • 50 g de beurre fermier
  • 2 c. à s. de sucre complet
Pour la garniture :
  • 1 c. à s. de farine de gaudes
  • 300 à 400 g de mûres sauvages
  • un peu de sucre complet

Préparer la pâte à tarte : Mélanger la farine de blé avec les gaudes et le sucre. Ajouter le beurre mou en parcelles et sabler du bout des doigts. Verser un tout petit peu d'eau en continuant de malaxer, pour former une boule de pâte (éviter de trop travailler cette dernière). Placer au réfrigérateur 1 h.
Graisser un petit moule à tarte, de préférence à fond amovible.
Préchauffer le four à 180°C (th 6).
Etaler la pâte à tarte sur le plan de travail fariné, sur une épaisseur d'environ 0,3 cm. Découper un cercle de quelques centimètres de diamètre plus large que celui du moule, le décoller du plan de travail et le poser dans le moule en appuyant bien pour faire adhérer la pâte aux parois.
Piquer à la fourchette le fond de tarte, recouvrir de papier sulfurisé puis de petits cailloux ou de haricots secs.
Enfourner pour 15 à 20 min, le fond de tarte doit être cuit et légèrement doré.
Pendant ce temps, laver soigneusement les mûres sauvages, enlever les herbes et impuretés qui se sont glissées avec. Bien les égoutter.
Saupoudrer 1 c. à s. de gaudes sur le fond de tarte. Cela permet d'absorber une partie du jus et évite de détremper la pâte.
Disposer les mûres sur le fond de tarte en couche épaisse (plus il y en a, mieux c'est). Remettre au four pour une quinzaine de minutes, le temps qui les fruits soient cuits.
A la sortie du four, saupoudrer de sucre complet et laisser refroidir sur une grille avant de démouler.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Je ne connaissais point cette farine ma chère ! Comme quoi ! Moi qui n'ai plus assez de placard pour mes paquets de farines ... encore une qui manque à mon palmarès ;-) Tiens, une part de tarte en dessert, ça me dirait bien ! Des bises gourmandes **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te coucheras moins bête ce soir, comme disais ma grand-mère... Si tu arrive à t'en procurer, je suis sûre que ça te plaira, toi qui est fan des goûts un peu rustiques. A bientôt

      Supprimer
  2. Une bonne tarte des terroirs, que du bonheur! J'imagine que je ne peux pas trouver cette farine de maïs grillé à Paris alors? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que moi, je l'achète toujours sur place : je rentre jamais sans mon paquet de Gaudes. Il paraît que l'on peut en trouver dans quelques épiceries fines. Sinon, le moulin de Taron propose une vente par correspondance (http://www.gaudes-de-chaussin.com/notre-boutique/produits.htm). Si tu essaye, je serais heureuse de savoir si ça t'as plu, c'est assez particulier comme goût...mais ma famille et moi, on adore.

      Supprimer
  3. Sympa cette pâte rustique, elle a l'air vraiment appétissante! ... tout comme l'association mirabelles-pavot de ta précédente recette... tu es miss Tarte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que cela te plaise. C'est vrai qu'en ce moment je fait pas mal de tarte, un dessert qui met tout le monde d'accord : ceux qui veulent leur dose de fruits et ceux qui veulent leur dose de douceurs (stratégie, stratégie).

      Supprimer
  4. Tiens, tiens... de la farine de gaudes... Merci pour ton commentaire chez moi, sur cette farine magique qui donne une touche parfumée à nos desserts. http://cuisipat.canalblog.com/archives/2013/09/07/27972605.html#c57469166
    Je continue ma promenade sur ton blog. Et je m'inscris à ton profil facebook pour te suivre de plus près. Bisous et bon dimanche ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette farine gagnerais à être plus connue... mais hors de la région, il me semble difficile de s'en procurer, à part sur Internet, mais il faut déjà savoir que ça existe!

      Supprimer
  5. Je n'ai pas eu la chance de manger des mûres sauvage cette année, du coup ta tarte me fait saliver !! Je découvre également la farine de gaudes. Je vais essayer de m'en procurer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mûres sauvages, c'est vraiment mon dada...et il faut pas essayer de me fourguer des mûres cultivées qui sont une aberration complète (insipides au possible). Pour la farine de gaude, comme je le disais à Margot, le Moulin de Taron en propose en vente en ligne. Tu verras si tu tente, le goût est particulier, mais complètement addictif : c'est bien simple, maintenant que j'ai ouvert mon nouveau paquet, j'en met partout!!

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère