vendredi 28 septembre 2018

Fougasse façon pudding aux mirabelles et aux olives

Fougasse façon pudding aux mirabelles et aux olives
Mi-pudding mi-tarte, mi-sucrée mi-salée, mi-dessert mi-entrée, je pense qu'on peut légitimement qualifier cette improvisation d'OCNI (objet culinaire non identifié). Je ne sais pas trop comment l'idée de ce plat totalement hybride a germé dans mon cerveau... Je crois que tout est partie de vieux croutons de pain dur qui agonisaient sur mon plan de travail, et de l'envie d'essayer d'associer les dernières mirabelles avec des olives. L'idée peut paraître incongrue, mais je l'avais déjà testée dans une salade et j'avais envie de reproduire l'expérience. En effet, mon nouveau tic du moment, c'est d'introduire une petite touche fruitiée dans mes plats salés, et en particulier les salades. Je me suis rendu compte que depuis quelque temps j'ai un peu changé mon rapport aux fruits. Alors qu'avant j'en consommais des quantités assez importantes, en particulier en dessert à la fin des repas, j'en ai de moins en moins envie. Il peut m'arriver de passer des journées entières sans manger de fruits (mais rassurez-vous, je compense avec une montagne de légumes...), chose impensable il y a quelques temps. Aujourd'hui, j'ai plus tendance à traiter les fruits comme des condiments, à les déguster par petites touches, d'où l'adjonction dans les salades notamment. J'aime ce contraste en leur douceur et leur suavité avec la fraîcheur des légumes. Et c'est ce qui m'a conquise dans cette fougasse bâtarde : petites pépites qui titillent les papilles, la salinité et la légère amertume des olives noires vient agréablement contrabalancer la saveur presque caramélisée des mirabelles cuites. La texture légèrement chewy de la base de pudding rend le tout très gourmand et délicatement régressif.

Fougasse façon pudding aux mirabelles et aux olives
Pour 1 gâteau :
  • 125 g de pain dur
  • 300 ml de lait végétal (ou d'eau)
  • 1 c. à s. de psyllium + 3 c. à s. d'eau
  • 1 c. à s. de purée d'amande
  • 1 c. à c. de poudre à lever
  • 250 g de mirabelles
  • une dizaine d'olives noires
 Fougasse façon pudding aux mirabelles et aux olives
Couper le pain en gros morceaux. Faire chauffer le lait végétal (ou l'eau) et verser sur les morceaux de pain. Laisser s'imbiber au moins 10 minutes (à ajuster selon la dureté de votre pain, il faudra éventuellement un peu plus de liquide).
Parallèlement, mélanger le psylium et l'eau. Laisser gongler.
Dénauyter les mirabelles et les couper en deux. Faire de même avec les olives. 
Ecraser grossièrement le pain ramolli à la fourchette, mélanger avec la purée d'amande, le psyllium et la poudre à lever.
Répartir la pâte dans un moule à tarte graissé. Lisser la surface.
Disposer les mirabelles et les olives sur la pâte.
Enfourner pour 30 minutes à 180°C.
Laisser refroidir avant de déguster.
Fougasse façon pudding aux mirabelles et aux olives
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Tu nous proposes aujourd'hui une recette vraiment originale et gourmande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, mirabelles et olives, n voilà une drôle d'idée ! Je suis intriguée, d'autant que comme toi, j'ajoute ajouter des fruits dans mes salades... C'est vraiment la touche gourmande en plus qui change tout ! :) Belle soirée et des bises !

      Supprimer
    2. On est bien d'accord, c'est le petit twist qui change tout et qui fait passer ta salade de bonne à "whaou" (et en plus, ça en jette toujours dans l'auditoire!). Merci pour ton petit mot et à bientôt.

      Supprimer
  2. original ce mélange salé/sucré, il fallait oser, bravo !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mélange est en effet surprenant, mais délicieux... Merci pour ton petit mot. A bientôt.

      Supprimer
  3. J'ai du mal avec le mélange sucré/salé mais je dois dire que le rendu visuel est top!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Moi aussi pendant longtemps je n'aimais pas du tout le sucré/salé, et aujourd'hui j'en suis fan (sauf la pizza à l'ananas, là tout de même faut pas pousser...).

      Supprimer
  4. Pareil pour moi, tiens, les fruits plus jamais j'en mange comme ça, mais je les garde précieusement quand j'en ai pour les ajouter à mes plats... J'ai jamais été très sucré, et les fruits, c'est cher, donc quand j'en ai, c'est comme un cadeau inestimable. Récemment j'ai fais par exemple la poêlée de carottes, amandes, raisins d'une végétarienne presque parfaite, que c'était beau!! Ces petits raisins brillants, c'est une merveille. Et ce midi un mijoté lentilles aubergines grenade... Mmh, pareil. Bref je garde ta recette ULTRA précieusement!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mmmh, ça me donne des idées tout ça! Merci pour ton petit mot et à bientôt j'espère. Ravie en tout cas d'être source d'inspiration pour toi.

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère