vendredi 6 décembre 2013

Petits fondants au kaki

https://cuillereetsaladier.blogspot.com/2013/12/petits-fondants-au-kaki.html
Imaginez un gâteau dans lequel la cuillère s'enfonce délicatement dans une texture fondante à souhait, le tout dégageant des arômes délicats de kaki et de vanille une fois en bouche... Et bien c'est ce qui vous attend avec ces petits gâteaux au kaki.
Comme le savent ceux qui me suivent sur Facebook, la semaine dernière j'ai hérité d'une caisse entière de kaki plus que mûrs et même si je voue une véritable passion à ce fruit, je ne pouvais décemment pas espérer tous les consommer à la cuillère. Même si cela fait plusieurs années maintenant que j'attend avec impatience la saison de ces fruits si particuliers et que j'en consomme plusieurs kilos par semaine (oui, oui, vous avez bien lu, par semaine), je n'avais encore jamais cuisiné le kaki! Je me suis retrouvée totalement démunie...
Ces derniers temps, avec le froid qui revient et la nuit qui tombe vite, on en envie de réconfort, de petites choses toutes douces et quoi de mieux pour cela qu'un bon gâteau à la texture bien fondante? Partant de ce constat, et du reste de haricots blancs (provenant de ma recette de steaks végétaux), j'ai eut l'idée d'associer une base haricotée à une compote de kaki. Les haricots blancs en sucré, je les avais déjà testé l'année dernière dans de petits biscuits, et outre un fondant incomparable, ils apportent une saveur très particulière, délicatement sucrée dès qu'ils sont réduits en purée. Pour ne pas me lancer complètement sans filet, je suis donc partie d'une base trouvée chez Chocolate covered Katie, en l'adaptant un peu à ma folie kakiesque. Quand à l'association kaki-vanille, elle m'est venue naturellement dès que j'ai commencé la compote.
Voilà, vous savez tout du pourquoi du comment de ce petit gâteau inclassable qui a réjouit mes papilles, tellement que je n'ai qu'une hâte : en refaire.

Ce dessert, bien que très sain, est assez nourrissant : mieux vaut prévoir un repas léger avant... ou le déguster en guise de petit déjeuner gourmand.

Pour 5 pièces :
Pour le fondant aux haricots :
  • 300 g de haricots blancs cuits
  • 1/2 tasse de flocons d'avoine
  • 60 g de kakis (1/2 kaki environ)
  • 1 c. à c. d'huile de coco
  • 3 c. à s. de sirop d'agave
  • 1 c. à c. d'extrait naturel de vanille
  • 1 c. à c. de baking soda
Pour la compote de kakis :
  • 300 g de kakis très très mûrs
  • 1/2 gousse de vanille
Pour la décoration :
  • 1 kaki bien mûr

Préparer la base fondante : Préchauffer le four à 200°C (th 6-7). Rincer et égoutter les haricots blancs. Mixer ensemble les haricots, le sirop d'agave, les flocons d'avoine et 60 g de kaki en plusieurs fois. Vous devez obtenir une pâte épaisse mais lisse.
Graisser cinq cercles à pâtisserie, les placer sur une plaque de cuisson anti-adhésive. Y répartir la pâte, tasser et lisser à l'aide d'une spatule légèrement humidifiée.
Faire cuire une dizaine de minutes.
Préparer la compote vanillée : Racler la chair des kakis (normalement, elle se détache toute seule s'ils sont très mûrs). La placer dans une casserole avec la demi gousse de vanille fendue. Laisser compoter sur feu doux quelques minutes, en remuant bien pour éviter qu'elle n'attache.
Monter les fondants : Vérifier la cuisson des fondants en insérant une la lame d'un couteau dans le milieu du gâteau : elle doit ressortir sèche. Sortir la plaque du four et appuyer un peu sur le dessus des gâteau pour les tasser. Répartir dessus la compote de kaki et remettre dans le four éteint pour une dizaine de minutes.
Laisser refroidir.
Décorer les fondants : Couper le kaki restant en tranche et les répartir harmonieusement sur le dessus.
Servir bien frais.


Petit rappel :  j'animerais ce dimanche 8 décembre un atelier avec Réparons et Re-parons Noël au Marché des cadeaux bio et écolo à Montreuil. Toutes les infos ici ou . N'hésitez pas à passer!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Ce gâteau a l'air crapuleusement bon... Les légumineuses en sucré, c'est souvent réussi. J'attends de trouver des kakis français, pour l'instant je n'en vois qu'espagnols et ils ne sont jamais très mûrs non plus... :-(

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que je ne cuisine jamais le kaki a essayer! Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus jusqu'à il y a peu...mais je ne regrette nullement l'expérience

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère