dimanche 15 décembre 2013

Pain safrané abricots pistaches

Au départ, je voulais faire des Saffransbullar, ces petites brioches suédoises typiques de la Sainte Lucie. Même si je n'en ai (encore) jamais gouté, elles me semblent bizarrement familières. Je vois encore le livre que j'avais enfant qui détaillait les habitudes d'une famille suédoise et comment, entre autre, le jour de la Sainte Lucie, la petite fille de la famille, couronne de bougies sur la tête, amenait ces petites brioches à leur vieille voisine.... Depuis, j'ai grandi et j'ai découvert l'Eglise suédoise qui  célèbre à Paris la sainte Lucie dans la plus pure tradition suédoise. Un vrai plongeon en terre suédoise, mais si le vin chaud et les hot dogs sont bien là, point de Saffranbullar...
Bref, tout ça pour dire que j'ai été prise d'une irrésistible envie de safran et puis, sans que je sache vraiment comment, j'en suis arrivée à ce pain parfumé. Certes, le safran est bien présent, mais rien de rien à voir avec les petites brioches suédoises!!! Pas grave, il est délicieux quand même avec ses abricots moelleux et son petit goût de safran. Un délice qui réchauffe le cœur et le corps, pour affronter la journée du bon pied.

Pour 1 pain :
  • 1 c. à c. de levure de boulanger sèche
  • 400 g de farine semi-complète
  • 1 c. à c. de sel fin
  • 5-6 pistils de safran
  • 20 à 25 cl de lait d'amandes
  • 150 g d'abricots secs
  • 50 à 70 g de pistaches décortiquées non salées
La veille ou 2-3 heures à l'avance : faire chauffer le lait et lorsqu'il est sur le point de bouillir, éteindre le feu, ajouter 3 pistils de safran et laisser infuser.
Dans un bol, placer les abricots secs avec le safran restant, recouvrir d'eau chaude et réserver. Les abricots vont se réhydrater pour devenir moelleux (inutile donc de choisir des abricots secs "moelleux").
Le lendemain ou quelques heures plus tard, réchauffer très légèrement le lait d'amandes safrané à 37°C. Placer la levure dans un petit bol et ajouter 2 c. à s. de lait d'amandes. Laisser reposer 10 à 15 minutes : la levure va commencer à s'activer et faire des bulles.
Dans un grand saladier, mélanger la farine et le sel. Faire un puits au centre, y verser la levure délayée. Mélanger à la farine puis ajouter le reste du lait d'amande jusqu'à obtenir une boule élastique. Couvrir le saladier d'un torchon humide et laisser lever au chaud 3 à 4 heures, le temps qu'elle double de volume.
Egoutter soigneusement* les abricots réhydratés et les couper en gros morceaux.
Transférer la pâte sur le plan de travail fariné, la pétrir quelques instants puis incorporer les morceaux d'abricots et les pistaches jusqu'à ce qu'ils soient bien répartis (compter 10 minutes de pétrissage).
Huiler un moule rectangulaire, former un boudin avec la pâte et la placer dans le moule. Couvrir d'un torchon humide et laisser lever au chaud environ 1h30.
Préchauffer le four th 8 (210°C) et placer dans le bas du four un récipient rempli d'eau chaude.
Vérifier la levée de la pâte : en appuyant légèrement du bout du doigt, elle doit être élastique et revenir à sa place.
Enfourner le pain pour 15 minutes, vérifier le dessus et couvrir s'il dore un peu trop puis baisser le four à 180°C (th 6) pour encore une vingtaine de minutes. Sortir le pain du four, démouler et vérifier la cuisson : tapoter le dessous du pain, s'il est cuit, il doit sonner creux, si ce n'est pas le cas, le remettre quelques minutes dans le four (éteint s'il est électrique).
Laisser refroidir complètement sur une grille avant de trancher et déguster.
 
*le liquide de trempage est délicieux pour aromatiser vos boissons chaudes ou vos desserts.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Ça me fascine, cette découpe avec les abricots et les pistaches ! Oh que j'en ai envie, de ce pain !

    RépondreSupprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère