jeudi 3 octobre 2013

Falafels (cuisson au four)

Voilà quelques temps déjà que fleurissent sur la blogsphère des recettes de falafels, ce qui n'a pas manqué de me mettre l'eau à la bouche. Cette spécialité libanaise m'avait toujours paru extrêmement difficile et compliquée, mais en fait pas du tout! C'est même tout le contraire, puisqu'il faut finalement que très peu d'ingrédients, et aucune épice très étrange (et quasi introuvable) pour obtenir un authentique goût libanais.
Pour ma version, je me suis (fortement) inspirée de celle de Bernard, en suivant son conseil : ne pas choisir des pois chiche en boîte mais utiliser des pois chiche secs réhydratés et bien séchés. Ainsi, pas besoin d'ajouter quoi que ce soit pour avoir une pâte qui se tienne. En vérité, tout le secret est dans le "mixage" des pois chiche : il faut vraiment mixer longuement. Avec mon petit mixer, j'ai d'ailleurs du m'y reprendre à plusieurs fois; ne pas hésiter donc à procéder par petites quantités.
Pour éviter de passer par la case friture, et que le four était allumé pour autre chose j'ai tenté la cuisson au four, et malgré mon appréhension, les falafels ne sont absolument pas secs : tout le plaisir, sans l'odeur (et les mauvaises graisses)!
Parfaits servis arrosés de tahin détendu d'un peu d'eau, avec un peu de taboulé libanais....

Pour une dizaine de falafels :
  • 100 g de pois chiche secs
  • 1 gousse d'ail
  • 1 petit oignon rouge
  • 5-6 brins de persil plat
  • 5-6 brins de coriandre
  • 1 pincée de sel
  • 2-3 tours de moulin à poivre
  • 1 c. à c. de graines de cumin
  • 1 c. à c. de graines de fenouil

La veille, mettre les pois chiche à tremper dans de l'eau froide.
Le lendemain, bien égoutter les pois chiche qui auront doublé de volume et les sécher soigneusement dans un torchon.
Laver les herbes, les équeuter et les sécher tout aussi soigneusement.
Eplucher, dégermer et hacher la gousse d'ail. Eplucher et hacher l'oignon.
Placer les pois chiche dans le bol du mixer et mixer longuement par à-coup jusqu'à obtenir une masse qui s'amalgame facilement entre vos mains. Ajouter les graines de cumin et de fenouil et redonner un dernier coup de mixer.
Ciseler les herbes et les ajouter au mélange avec l'ail et l'oignon haché. Saler, poivrer et bien mélanger pour tout amalgamer. *
Prélever une cuillère à soupe du mélange et la tasser dans vos mains pour former une petite boulette aplatie. La déposer sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille anti-adhésive. Continuer ainsi pour le reste de la pâte. Si les boulettes sont trop friables, c'est que vous n'avez pas assez mixé, il suffit de remettre dans le bol du mixer et redonner quelques tours de lame.
Allumer le four th 7 et placer les falafels au frais pendant qu'il préchauffe.
Badigeonner le falafels d'un peu d'huile et enfourner pour 10 minutes en surveillant puis retourner les falafels et réenfourner 10 minutes. Si vous trouver que ces derniers ne sont pas assez grillés, les remettre quelques instants sous le grill du four.

* On peut aussi mettre directement tous les ingrédients ensemble dans le bol du mixer pour aller plus vite!

L'un des avantages de falafels est qu'ils peuvent se consommer aussi bien chauds que froids et qu'il est très facile de les réchauffer à four doux, recouvert de papier aluminium pour éviter qu'ils ne se dessèchent (ne compter pas sur moi pour des conseils de réchauffage au micro-ondes, je n'en possède pas!).
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. J'aime beaucoup et la cuisson au four me convient !
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Les falafels, je viens d'y goûter il y a peu et c'est un réel délice. Je les cuis également au four, une cuisson que je préfère nettement à la friteuse. Et ils se tiennent parfaitement.
    Et oui, tout le secret est dans le mixage. ;-)
    Ils sont délicieusement parfaits tes falafels !
    Bisous, et une belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi ta recette qui m'a redonné envie....

      Supprimer
  3. Hello, j'ai également repéré la recette de Bernard mais je n'osais pas franchir le pas car la cuisson à l'huile ne m'inspirait pas ! Je vais tester de les cuire au four ce week-end ! Merci pour le partage
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, je ne trouve pas que ça change grand-chose, surtout si tu les passes au grill du four pour bien les faire dorer et former une belle croûte.

      Supprimer
  4. C'est vrai que ça paraît tout simple!....moi aussi je m'en faisais toute une histoire!...et la cuisson au four, j'apprécie aussi.'.donc merci pour tout!...

    RépondreSupprimer
  5. A Berlin, on vend des falafels à tout coin de rue... ah comme j'aime ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'à Berlin, c'est plus la profusion de kebabs qui m'a marqué... ainsi que leur qualité, incomparable à celle des vendeurs français....

      Supprimer
  6. Effectivement ta recette a l'air top, je vais l'essayer dès demain, je file mettre mes pois chiches à tremper :D
    Bisous!

    RépondreSupprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère