jeudi 11 août 2022

Tarte à la tomate et à la rhubarbe

Tarte à la tomate et à la rhubarbe vegan
Il y a quelques temps, j'ai réussi à mettre la main sur un beau bouquet de rhubarbe (chose pas si facile dans mon Sud-ouest d'adoption). Et comme à l'époque je croulais aussi sous les tomates (chose beaucoup plus courante dans ledit Sud-ouest), j'ai eu l'idée d'associer les deux. En tapant sur mon moteur de recherche favori tomate + rhubarbe, histoire de voir si d'autres personnes y avaient pensé avant moi, je suis tombée sur des recettes de soupe tomate-rhubarbe. Ni une ni deux, j'ai testé... et j'ai beaucoup aimé. 
Alors quand j'ai voulu faire une tarte à la tomate (la première de la saison !), j'ai eu envie de tester à nouveau cette association. Et ça tombait bien, il me restait tout de même encore de la rhubarbe ! C'était donc parti pour la version 2022 de la tarte à la tomate... 
Une fois n'est pas coutume, j'ai utilisé une pâte brisée toute prête, mais n'hésitez pas à utiliser celle que vous préférez.
Tarte à la tomate et à la rhubarbe vegan
Pour 1 tarte (env. 6 personnes) : 
  • 1 pâte brisée de 250 g (voir note)
  • 1 bel oignon
  • 1,5 kg de tomates
  • 500 g de rhubarbe 
Tarte à la tomate et à la rhubarbe vegan
Préparer la compotée tomate-rhubarbe : Emincer l'oignon. 
Si vous le souhaitez (et que vous avez le courage !), éplucher les tomates, soit en tirant directement la peau si les tomates sont très mûres, soit en les plongeant quelques minutes dans l'eau bouillante puis dans l'eau froide. Détailler ensuite les tomates en morceaux. 
Eplucher la rhubarbe et la couper en petits tronçons. 
Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans une poêle. Y faire revenir l'oignon émincé. Lorsqu'il est translucide ajouter les tomates en morceaux et la rhubarbe. Saler. 
Laisser mijoter jusqu'à ce que les légumes soient bien fondants et que le liquide ait réduit. Si les tomates rendent beaucoup d'eau et que le liquide n'est pas totalement évaporé après 30-40 minutes de cuisson, retirer les légumes avec un écumoire pour retirer le jus. 
Etaler la pâte en cercle sur le plan de travail fariné et la transférer sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille anti-adhésive. Répartir la garniture bien égouttée, en laissant environ 1,5 cm de bords libres. 
Rabattre la pâte sur les bords de la garniture et enfourner pour une trentaine de minutes. 
Déguster chaud, tiède ou froid. 

Note : Pour la pâte brisée, ma recette de base est : 200 g de farine (complète ou semi-complète) + 1 belle pincée de sel + 4 c. à s. d'huile d'olive.
Tarte à la tomate et à la rhubarbe vegan


12 commentaires:

  1. Oh wow! J'ai une grosse "talle" de rhubarbe... je vais réserver quelques tigespour cette tarte! Yeah!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance d'avoir de la rhubarbe en abondance... j'ai hâte d'avoir ton avis alors !

      Supprimer
  2. superbe!! un délice!! bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. je pourrais prendre les paris sur tes prochaines associations improbables, je perdrais tout le temps!!
    tu devrais renommer ton blog "surprises et improvisations" ou un truc du genre.
    bravo pour cette idée des plus originale!
    je suppose que le rendu est plutôt sucré?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime surprendre... et surtout me surprendre moi-même !! En fait non, la rhubarbe n'étant pas sucrée (même si on l'associe souvent aux desserts), le résultat reste bel et bien salé... Ceci dit, à tester en sucré, ce serait peut-être pas mal non plus !

      Supprimer
    2. non je ne savais pas que la rhubarbe n'est pas sucrée!! je n'en ai mangé qu'en compote, lol.
      et pas faite par moi.
      tu m'apprends un truc!!

      Supprimer
    3. En réalité, la rhubarbe est surtout acide... Un peu comme le citron : c'est ni sucré ni salé !

      Supprimer
  4. un mélange de saveur atypique mais comme je suis curieuse et gourmande je me laisserais bien tentée par ta tarte!!! bisous

    RépondreSupprimer
  5. Ohhhh! :O
    Je n'avais jamais pensé à mettre de la rhubarbe dans une tarte salée! Un grand merci pour l'idée. Je vais tâcher de m'en souvenir l'an prochain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je crois que je préfère même la rhubarbe en salé qu'en sucré. Je l'ai découverte ainsi il y a quelques années, et depuis, je suis fan !

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère