dimanche 4 octobre 2015

Pour manger végétal mais pas banal

https://cuillereetsaladier.blogspot.com/2015/10/pour-manger-vegetal-mais-pas-banal.html
Le titre, vous l'aurez compris, c'est pour la rime, mais cela part d'une réflexion qui revient souvent lorsque l'on parle de la cuisine végé : la peur de se lasser, de manger toujours la même chose ("moi, manger tout le temps de la salade, je pourrais pas!"). Comme si manger de la viande à tous les repas préservait de la monotonie! Finalement, ces petits conseils peuvent s'adapter à tous ceux qui, comme moi, n'aiment pas manger toujours la même chose (après tout, j'en connais qui pourraient se nourrir de pommes de terre sautées-jambon pendant des jours sans broncher!).

  • Oser le sucré en salé et le salé en sucré 
Bousculer vos habitudes, ne cantonnez plus les fruits au dessert mais invitez-les dans le plat principal : glissez des dés de mangue, de pomme ou des grains de raisins frais dans vos salades, des fruits séchés dans vos poêlées,... Tentez le coing rôti pour accompagner un sauté de tofu, le ragoût de bananes plantain...
Tartines printanières de fraises au balsamique
Inversement, n'hésitez pas à bousculer vos a priori et cuisiner les légumes en sucré : carottes, panais mais aussi patate douce ou avocat, voir courgettes ou aubergines se prêtent bien à ces exercices de détournement (et en plus, ni vu ni connu, vous faites manger des légumes aux plus réticents). On connait tous le carrot cake, mais on peut aussi tenter la mousse à l'avocat, le fondant à la patate douce, ou encore plus intriguant, la semoule de céleri rave à l'amande, orange et noix de coco (à réserver aux palais aventureux).

Pensez aussi à ajouter une touche salée à vos desserts : une larme de vinaigre balsamique dans les fraises, un peu de miso dans les cookies,....
  • Cuisez le cru et "crudisez" le cuit 
Si je vous dit quiche à la salade ou carpaccio de navet, vous aurez sûrement un moment d'hésitation. Il y a comme ça des aliments qui nous semblent cantonnés au cru. Ainsi, pendant longtemps, il ne m'aurai même pas traversé l'esprit de faire cuire du chou rouge. Pour moi c'était en salade et point barre. Du coup, je mettais toujours des jours et des jours à en venir à bout à ce satané chou, et je finissais complètement écœurée. Lorsque j'ai découvert que c'était aussi très bon braisé, un monde nouveau c'est ouvert (j'exagère à peine). Alors n'hésitez pas à bousculer vos habitudes : essayez de glisser des bâtonnets de radis (noir ou roses) dans vos poêlées, du concombre dans vos sautés (les Chinois le font bien eux),...
Source image : La Rue Vibre
Et dans l'autre sens, tester les légumes crus, même les plus improbables. Si les carottes râpées, le taboulé de chou-fleur et les bâtonnets de céleri crus sont entrés dans les mœurs, il n'en va pas de même du panais, topinambour, brocolis, asperges et autres patate douce, qui sont pourtant délicieux râpés, en bâtonnets ou à la croque. Et c'est pareil pour pratiquement tous les légumes, à l'exception des pommes de terre, toxiques lorsqu'elles sont crues.
Rouleaux crus mangue-patate douce
Et si le cru vous rebute vraiment, tester aussi les "cuissons" à l'acide (vinaigre ou citron), principe des ceviches ou encore la lactofermentation (mais si, vous connaissez, c'est comme la choucroute).
On découvre ainsi de nouvelles saveurs et textures. Sans devenir pour autant crudivore, les sites et blogs de "crusine" est une bonne source d'inspiration.
Salade de coings et carottes râpées, chez  Green me up  : deux en un, du coing cru ET salé

  • Variez les formes  
Le sarrasin tout le monde le connait en farine dans les fameuses galettes bretonnes, mais quid des grains entiers ou des flocons? De même, n'oublions pas que le blé ne se mange pas qu'en farine, mais aussi en grains, qu'à l'inverse les pois-chiche ou les lentilles peuvent se transformer en farine (comme la plupart des légumineuses d'ailleurs).... Et d'ailleurs, nul besoin d'encombrer ses placards : un moulin à café ou un bon mixer vous permettent de faire vous même vos farines, en partant des grains entiers ou encore plus facilement des flocons.
Cake à la farine de pois chiche, tomates confites et cours d'artichauts
Pour plus d'inspiration, n'hésitez pas à naviguer sur les blogs de cuisine sans gluten, qui fourmillent d'idées créatives pour changer de la farine de blé.

  • Testez de nouvelles cuissons  
Vous conviendrez qu'un pilaf de riz est bien différent d'un risotto. Pourtant, l'ingrédient de base est le même, c'est le mode de cuisson qui change tout! J'en connais qui détestent le brocolis vapeur et en raffolent sauté au wok. La texture, le goût varie selon la technique de cuisson utilisée, alors n'hésitez pas à varier : au four, à l'étouffé, rôti, sauté, mijoté, rissolé,...

On peut aussi s'amuser à bousculer ses classiques en appliquant associée à un plat en particulier à d'autres ingrédients de la même famille : remplacer le riz du risotto par de l'épeautre, de l'orge ou même des coquillettes, troquer le riz ou la semoule au lait par du quinoa ou de la polenta ...
Risotto d'avoine à la betterave et mozzarella, chez Epices et moi
Et si malgré tout, vous êtes encore en panne d'inspiration, vous pouvez vous rendre sur des agrégateurs de recettes : vous en avez plusieurs totalement dédiés à la cuisine végé, comme Végémiam ou Cuisinevg
mais les agrégateurs plus "classiques" comme Recettes.de ou Chef Simon renferment aussi des trésors. Il suffit de taper le nom de l'ingrédient à utiliser dans la barre de recherche pour découvrir plein de possibilités auxquelles vous n'auriez jamais pensé.
Et puis bien sûr il y a l'incroyable Pinterest, source d'inspiration incroyable (d'ailleurs vous pouvez m'y rejoindre ici). Au choix, ou je me laisse guider par les recettes présentes sur la page d’accueil, ou je tape dans la barre de recherche le nom de l'ingrédient que je souhaite "revisiter" en français puis en anglais, pour démultiplier mes chances. Après, le plus dur est parfois de choisir entre toutes les recettes qui me tentent !!!

Et vous, quelles sont vos astuces pour cuisiner varié?
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Merci pour cet article plein d'idées !
    On peut en effet parfois manquer d'idées, ça arrive à tous :)

    RépondreSupprimer
  2. Très bel article qui devrait toucher et intéresser bon nombre de personnes ! Merci pour toutes ces belles idées gourmandes ! Et en effet, la cuisine végétale est riche et variée, il suffit de jouer sur les textures, les associations de saveurs et de varier les fruits, légumes, céréales, légumineuses, etc ...
    Et oui, Pinterest est une incroyable source d'inspiration ! :-)
    Bises et belle semaine à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Plein de bonnes idées. C'est vrai que tout ça me paraît naturel au quotidien, mais j'oublie souvent que ça ne l'est pas pour tout le monde.

    RépondreSupprimer
  4. Manger les patates douces crues, bonne idée (ceci dit ce serait assez laxatif...), et même la peau est comestible. Par contre, le brocoli cru, je moinssoie! En effet, certaines personnes peuvent avoir de vives aigreurs d'estomac en mangeant du brocolis peu cuit. Et le brocoli délivre plus de bénéfices nutritionnels une fois cuit (non bouilli) alors que cru il peut se révéler très indigeste (contrairement au chou-fleur). Idem, les asperges crues sont trop fibreuses (essayez de manger de l'artichaud cru..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les conseils que je donne ici sont basés sur mon expérience personnelle. Pour l'avoir fait, je n'ai jamais ressenti de douleur après avoir consommé du brocoli cru et certes, il est peut-être nutritionnellement plus intéressant cuit, mais de temps en temps pour changer, je pense que ce n'est pas un problème. Après tout, les tomates sont plus riches en lycopène une fois cuites et pourtant nous avons aussi l'habitude de la manger crue... Pour les asperges, si on les choisi jeunes, cela ne pose pas de problème (encore une fois, je me base sur mon expérience personnelle).
      En tout cas merci de votre retour et à bientôt j'espère.

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère