vendredi 29 août 2014

Tarte aux mûres citronnée

https://cuillereetsaladier.blogspot.com/2014/08/tarte-aux-mures-citronnee.html
Un de mes grands plaisirs des vacances est de partir le nez au vent et le panier à la main, ramasser ces petites baies toutes noires et sauvages qui jaillissent aux bords des routes et des champs. Je suis capable de rester là des heures durant, et une fois lancée, impossible de m'arrêter. Je crois que je suis légèrement addict à la cueillette, c'est grave docteur? Mais que voulez-vous, celles-là, je ne vais pas les laisser là, elles me tendent les bras. Et celles-ci... J'ai beau me promettre que je n'en cueillerais qu'un petit fond, de quoi manger au petit déjeuner, je me laisse souvent (toujours) emporter par mon élan et revient le panier plein. Il faut dire que j'ai été mal habituée, car déjà toute petite, je partais avec ma grand-mère en "campagne" pour la récolte en vue des confitures. Et il fallait en ramasser des mûres, puisqu'il fallait assurer le ravitaillement en gelée de mûres de toute la famille! Mais aujourd'hui, nous ne sommes plus aussi nombreux, et mes placards sont encore plein des pots des années précédentes.

Du coup, il faut bien trouver des idées pour les accommoder ces fameuses mûres. Certes, j'aurais pu faire dans la tradition et les transformer en tarte rustique, mais cette fois-ci, j'avais envie de changer un peu et de profiter pleinement de la fraicheur de ces petites baies noires. D'où l'idée de simplement les déposer sur un lit de crème délicatement parfumée au citron et à l'amande. Les fruits s'enfoncent délicatement dans la crème fondante, qui vient seulement apporter un peu d'onctuosité et de douceur à ce dessert somme toute très basique.
Pour 6 personnes :
Pour la pâte :
  • 150 g de farine complète
  • 50 g de gaudes (farine de maïs grillé) 
  • 100 g de chair d'avocat (soit 1 avocat moyen)
  • 2 belles c. à s. de sirop d'agave
  • 3 à 4 c. à s. d'eau
Pour la garniture :
  • 1/3 l de lait d'amandes
  • 1 citron bio
  • 2 à 3 c. à s. de sirop d'agave
  • 1,5 c. à s. de fécule
  • 400 à 500 g de mûres sauvages
Préparer la pâte à tarte : Dans un saladier, mélanger la farine complète et la farine de gaudes. Mixer la chair de l'avocat avec le sirop d'agave. Verser la purée d'avocat dans le mélange de farine et mélanger du bout des doigts en ajoutant l'eau petit à petit, jusqu'à obtenir une pâte. Ne pas hésiter à mettre un peu plus d'eau que de coutume, pour obtenir une pâte bien élastique.
Etaler la pâte sur un plan de travail fariné et en chemiser un moule à tarte graissé. Recouvrir d'une feuille anti-adhésive, lester de haricots secs ou de petits cailloux et faire cuire la pâte à blanc une quinzaine de minutes à 180°C (th 6). La pâte doit rester un peu souple, elle durci et refroidissant.
Pendant ce temps, préparer la crème au citron : Délayer la fécule dans le lait d'amandes sucré avec le sirop d'agave. Faire épaissir la préparation sur feu doux, en remuant continuellement pour éviter qu'elle n'accroche.
Râper finement le zeste de citron et le presser.
Incorporer le jus et le zeste de citron dans la préparation précédente, et réserver au frais.
Préparer les mûres : Laver soigneusement les mûres et les trier pour éliminer des éventuels herbes ou branchages. Les égoutter et les déposer sur du papier absorbant (ou un vieux torchon).
Monter la tarte : Lorsque la crème est bien froide, l'étaler sur le fond de tarte refroidi. Laisser prendre quelques minutes au réfrigérateur avant de recouvrir avec les mûres.
Réserver au frais jusqu'au moment de servir.

Remarque : La crème est relativement peu sucrée, par conséquent, si les fruits sont un peu acides, vous pouvez saupoudrer le dessus de la tarte d'un peu de sucre en poudre.
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Autant la crème que la pâte (chouette, tu utilises aussi l'avocat pour tes pâtes) me tente. Je suis trop jalouse de toutes tes mures. Je n'en ai pas mangé une seule !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est l'un des rares fruits que l'on a eut en abondance ces derniers temps! mais si cela peut te consoler, toutes n'étaient pas excellentes, loin s'en faut! La plupart étaient assez acides (mais aussi que voulez-vous, sans soleil ma brave dame....)

      Supprimer
  2. T'inquiète pas, je suis aussi addict et il ne faut pas me lâcher dans un champ ! J'aime bien l'idée de ta recette, profiter des mûres crues. A tester si j'en trouve !

    RépondreSupprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère