samedi 27 juin 2015

Gâteau pavot, gingembre confit et fleur d'oranger

Dans ma famille,on doit avoir des origines d'Europe de l'Est, car on adore le pavot, et tout ces gâteaux si bon fourrés à la crème de pavot.
Cette recette est inspirée de celle de Perrine, j'ai repris son idée d'associer gingembre confit (ma seconde passion- enfin avec le citron, la cannelle,...et encore là on reste dans le sucré!) avec le pavot. J'y ai ajouté une petite touche d'eau de fleur d'oranger, qui fleure bon l'enfance. Parfait pour un petit moment de réconfort, aussi bien au goûter qu'au petit déjeuner.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 18 juin 2015

Lemon curd parfum coco

Vous n'êtes pas sans savoir que le citron et moi, c'est une grande histoire d'amour. Alors je ne pouvais être que fan de cette pâte à tartiner d'origine anglaise, incontournable du five o'clock tea. Même si je sais que l'on peut en trouver dans le commerce, j'avoue ne jamais avoir gouté à la version "originale" de cette crème de citron, laquelle contient traditionnellement des jaunes d’œufs, du sucre (blanc), du beurre (et une quantité non négligeable de conservateurs, stabilisateurs et tutti quanti...). Pas vraiment ce qui m'attire en général.
Je vous propose donc ici ma version, un lemon curd sans œufs, remplacés par de l'huile de coco, qui apporte une légère touche exotique. Le parfum de coco reste très léger et contrebalance un peu l'acidité du citron. Pour une saveur de coco un peu plus prononcée, il peut être judicieux de remplacer l'huile par du beurre de coco (mais je n'ai pas tenté).

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 15 juin 2015

Boulettes de pois chiches

Ces boulettes sont directement inspirées d'une recette piochée dans "Green, glam, gourmande" de Rebecca Leffler. Elle les nommait falafels aux patates douces, mais comme  ces boulettes, bien que délicieuses, n'ont à mon sens absolument rien à voir avec ce met emblématique du Proche-Orient, j'ai trouvé plus honnête de les renommer ainsi. En effet, ne vous attendez pas à retrouver ni le goût ni la texture des falafels. Certes, les deux options se marient particulièrement bien avec la saveur du tahin et sont à base de pois chiches (encore que, ici, on se sert de la farine alors que les falafels sont à base de pois chiches crus), mais c'est à peu près là que s'arrête leur ressemblance. Ici, la texture à la fois plus compacte et plus friable, de par l'utilisation de la farine de pois chiches, et vous ne retrouverez pas ce petit quelque chose si propre au goût des falafels. Cependant, voilà une recette de boulettes rapides, faciles et nourrissantes (voir un poil bourratives sur les bords : quatre boulettes ont amplement suffit à satisfaire mon appétit), parfaites pour glisser dans les bentos ou compléter un repas un peu léger.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 11 juin 2015

Rouleaux crus patate douce mangue cacahuète

Ca y est, l'été semble enfin daigner pointer le bout de son nez et avec lui les envies de repas simples, sains et frais. Si je suis une adepte des salades, j'adore aussi, notamment pour mes déjeuners sur le pouce, des petits rouleaux à manger avec les doigts. Je suis une grande enfant que voulez-vous! Vous ne trouvez pas que les aliments n'ont pas la même goût selon la façon dont on les déguste? Les bouchées de quartiers de pomme n'ont pas tout à fait la même saveur que si vous les arrachez directement au fruit. Ça y est, vous me prenez pour une véritable allumée, mais après tout la couleur, la taille, la forme et même la matière de notre vaisselle influe sur la façon dont on va percevoir un aliment, alors pourquoi pas la façon dont on le mange? Je vous l'accorde, c'est pas très scientifique comme raisonnement, mais moi, j'en suis persuadée...

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 4 juin 2015

Poêlée d'asperges aux protéines de soja texturées et cajou

Avec cette recette j'inaugure dans ma cuisine les protéines de soja texturées (PST de leur petit nom). J'aurais mis le temps avant de tester cet ingrédient pourtant emblématique de la cuisine végé... Allez savoir pourquoi, même si cela faisait un moment que ça me démangeait, je n'avais encore jamais sauté le pas! Sans doute avais-je un peu peur de la "préparation" (certes minime) que cela demande. Et puis, je crois surtout que c'est parce que les PST sont essentiellement utilisée pour "remplacer" la viande dans des plats traditionnellement carnés, comme le bœuf bourguignon, la blanquette,... Or pour moi, si l'on choisit de ne pas manger de viande, ce n'est pas pour ensuite essayer de retrouver sa texture ou son goût car s'est un combat perdu d'avance. En clair, j'ai un peu de mal avec le concept de simili-carné (et encore plus quand leur composition renferme dix mille additifs, arômes de synthèse et exhausteurs de goût pour tenter de leur donner la saveur/texture des produits carnés, mais c'est un autre débat!!). Bref, tout ça pour dire que les PST n'étaient pas encore entrées dans ma cuisine. Mais finalement, ma curiosité et mon envie de découverte ont été les plus fortes, et quand j'en ai vu en vrac dans mon magasin bio, je me suis dit que c'était l'occasion rêvée pour me lancer. J'en ai acheté un petit (petit) sachet, afin de ne pas me retrouver avec un gros paquet à finir au cas où cela ne me plairait pas (mon éternel problème d'encombrement des placards!).
Je dois dire que si je n'ai pas trouvé que c'était le produit du siècle (personnellement, j'aurais plus tendance à m'extasier sur un fruit ou un légume inconnu), c'est vrai que c'était pas mal du tout....et finalement pas si compliqué que ça à cuisiner, à vrai dire pas du tout même! Je ne dit pas que j'en ferais la base de mon alimentation, mais il faut avouer que c'est bien pratique et assez drôle à cuisiner. Alors premier essai oui, mais certainement pas dernier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 1 juin 2015

Tarte tatin mangue-cardamome

J'aimerais être de ces bloggeuses qui préparent leurs recettes à l'avance, qui proposent début décembre leur recette de bûche, le dimanche des Rameaux leur menu pascal et d'une manière générale publient des recettes pour les occasions spéciales AVANT celles-ci... Mais ce n'est pas mon cas, d'une part parce que je trouve ça un peu bizarre de manger des trucs de fête tout seul dans son coin et d'autre part parce que, vu l'état de ma vie en ce moment, je ne sais pas comment je pourrais avoir le temps de programmer deux repas "élaborés". Non,  les recettes que je vous livre sont celles que nous dégustons au jour le jour (même si ça n'empêche pas que parfois je les tourne et les retourne des jours et des jours pour qu'elles soient à mon goût). Alors oui, je vous dévoile seulement aujourd'hui le dessert que j'ai amoureusement confectionné pour la fête des mères, (honte à moi!). Mais après tout je suis sûre que l'on peut trouver une occasion de la faire : la fête des pères, celles des grands-mères, votre anniversaire celui de votre meilleure amie ou que sais-je encore ....

Rendez-vous sur Hellocoton !