jeudi 4 juin 2015

Poêlée d'asperges aux protéines de soja texturées et cajou

https://cuillereetsaladier.blogspot.com/2015/06/poelee-dasperges-aux-proteines-de-soja.html
Avec cette recette j'inaugure dans ma cuisine les protéines de soja texturées (PST de leur petit nom). J'aurais mis le temps avant de tester cet ingrédient pourtant emblématique de la cuisine végé... Allez savoir pourquoi, même si cela faisait un moment que ça me démangeait, je n'avais encore jamais sauté le pas! Sans doute avais-je un peu peur de la "préparation" (certes minime) que cela demande. Et puis, je crois surtout que c'est parce que les PST sont essentiellement utilisée pour "remplacer" la viande dans des plats traditionnellement carnés, comme le bœuf bourguignon, la blanquette,... Or pour moi, si l'on choisit de ne pas manger de viande, ce n'est pas pour ensuite essayer de retrouver sa texture ou son goût car s'est un combat perdu d'avance. En clair, j'ai un peu de mal avec le concept de simili-carné (et encore plus quand leur composition renferme dix mille additifs, arômes de synthèse et exhausteurs de goût pour tenter de leur donner la saveur/texture des produits carnés, mais c'est un autre débat!!). Bref, tout ça pour dire que les PST n'étaient pas encore entrées dans ma cuisine. Mais finalement, ma curiosité et mon envie de découverte ont été les plus fortes, et quand j'en ai vu en vrac dans mon magasin bio, je me suis dit que c'était l'occasion rêvée pour me lancer. J'en ai acheté un petit (petit) sachet, afin de ne pas me retrouver avec un gros paquet à finir au cas où cela ne me plairait pas (mon éternel problème d'encombrement des placards!).
Je dois dire que si je n'ai pas trouvé que c'était le produit du siècle (personnellement, j'aurais plus tendance à m'extasier sur un fruit ou un légume inconnu), c'est vrai que c'était pas mal du tout....et finalement pas si compliqué que ça à cuisiner, à vrai dire pas du tout même! Je ne dit pas que j'en ferais la base de mon alimentation, mais il faut avouer que c'est bien pratique et assez drôle à cuisiner. Alors premier essai oui, mais certainement pas dernier.
Pour 1 personne :
  • 1/2 botte d'asperges
  • 40 g de protéines de soja texturées moyennes
  • 1 poignée de noix de cajou
  • 1 c. à s. de sauce soja ou tamari (de préférence à teneur réduite en sel)
  • 1 c.à c. de bouillon de légumes en poudre (à teneur réduite en sel) 
Mettre les protéines de soja dans un bol avec le tamari. Ajouter le bouillon de légumes et couvrir d'eau bouillante (environ 15 cl). Mélanger pour dissoudre le bouillon et laisser tremper au moins 30 minutes.
Faire griller les noix de cajou à sec dans une poêle. Réserver
Pendant ce temps, rincer les asperges. Réserver les pointes et couper les queues en rondelles, en enlevant le pied si il est dur.
Faire chauffer un peu d'huile (idéalement de coco) dans la poêle et y faire revenir quelques minutes les rondelles d'asperge. Lorsqu'elles commencent à s'attendrir, ajouter les protéines de soja, sans la marinade. Faire sauter encore quelques minutes. Déposer les pointes d'asperges sur le dessus de la poêle, déglacer avec un peu de marinade. Couvrir et laisser cuire les pointes 2 minutes.
Répartir les noix de cajou et servir aussitôt.

Et vous, les PST, vous les utilisez ou pas? et pour quoi faire?
Rendez-vous sur Hellocoton !